Protocole de Rebeuss: le Procureur de la République s'est autosaisi - Samuel Sarr ouvre le bal des auditions

Serigne Bassirou Gueye s'est autosaisi pour tirer au clair, l'affaire dite du protocole de Rebeuss. les auditions démarrent ce mardi avec Samuel Sarr qui avait accusé Idrissa Seck d'avoir gardé gardé illégalement plusieurs milliards de F CFA. Tous ceux qui disent qu'ils en savent quelque chose, seront entendus.



Protocole de Rebeuss: le Procureur de la République s'est autosaisi - Samuel Sarr ouvre le bal des auditions
Du nouveau et pas des moindres dans l'affaire des chantiers de Thiès. Interpellé tous azimuts après les dernières versions servies du protocole de Rebeuss, le Procureur de la République a finalement décidé de s'autosaisir. Tous ceux qui avaient donné des détails sur des comptes bancaires avec des milliards seront entendus. Déjà, l'ancien ministre de l'Energie, Samuel Sarr démarre ce mardi à 15 heures. Il sera interrogé par le commissaire Dramé, Chef de la Sûreté Urbaine (SU) du commissariat central de Dakar, livre la Rfm. 

Après le responsable libéral, il faudra s'attendre à l'audition de Me Ousmane Seye, avocat de l'Etat dans l'affaire des chantiers de Thiès. Notaire représentant alors Idrissa Seck, Me Nafissatou Diop Cissé devrait suivre, de même que l'actuel ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang qui n'en rate pas une pour enfoncer Idy.  Exigeant un jury d'honneur pour que lumière oit faite sur ce qu'il a appelé un complot, Idrissa Seck sera aussi auditionné.

"Nous sommes très très satisfaits de cette décision qu'enfin la justice se saisisse de cette question de 74 milliards et surtout on a l'occasion pour que cesse définitivement les mensonges et les calomnies infinies. Cependant, nous interpellons l'opinion nationale et internationale en particulier les organisations de la société civile pour qu'aucun acteur impliqué dans cette affaire ne se soustrait à la justice en évoquant une quelconque immunité. Quand je dis les acteurs, je parle de ceux qui disent détenir des preuves ou des comptes bancaires mais également ceux qui ont été cités y compris l'ancien président de la République et l'actuel", réagi Thierno Bocoum, chargé de la communication du parti d'Idrissa Seck. 

 


Lundi 18 Juillet 2016 - 18:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter