Psychose à l'Ebola: un jeune tailleur meurt à Thiaroye sans assistance

La présence d’Ebola a réellement installé la psychose dans la capitale. Ce, à tel point que personne n’ose même plus donner la main, à fortiori porter secours à un malade. Daouda Dièye Ndiaye n'a eu droit à aucune aide. Résultat, il est mort après avoir vomit tout son sang. Son SOS est tombé dans de sourdes oreilles.



C’est exactement ce qui s’est passé hier à Thiaroye. Un jeune tailleur du nom de Daouda Dièye Ndiaye est mort car personne n’a voulu lui venir en aide. En forme, Daouda Dieye Ndiaye l’était en sortant du domicile de son père, Abdoulaye Ndiaye, c’est du moins ce que témoigne son père. Ce dernier qui a attesté sur les ondes de la « Rfm » que son fils était bien portant le matin et il s’était même rendu chez sa sœur, le jeune tailleur, qui a voulu se rendre à son lieu de travail, attendait comme d’habitude le train.


C’est à ce moment qu’il a commencé à vomir du sang, il demandait à ce qu’on lui apporte de l’eau. Mais personne n’a daigné s’approcher, pour l’assister. Juste parce qu’ils croyaient que le jeune Daouda avait chopé le virus Ebola. Pire, avant l’arrivée des sapeurs-pompiers, il a fini à rendre l’âme. Il s’est avéré par la suite que ce n’est pas d’Ebola dont souffrait Daouda dont la dépouille mortelle a été transportée à l’Hôpital Général de Grand-Yoff (HOGGY) pour les besoins de l’autopsie.  

Lamba Ka

Mardi 2 Septembre 2014 - 13:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter