Psychose chez les populations : Macky Sall promet l’enfer aux criminels

La recrudescence des crimes inquiète au plus sommet de l’Etat. En effet, lors de la présentation de ses condoléances à la famille de Fatoumata Moctar Ndiaye, le président de la République, Macky Sall, a exprimé toute son indignation face à ce fléau qui est en train d’installer la psychose chez les populations. Et pour rassurer ces dernières, il a informé de son intention de faire corser les peines des criminels lesquels, si son vœu se concrétise, n’auront plus jamais la latitude de sortir de prison si jamais ils sont pris.



Psychose chez les populations : Macky Sall promet l’enfer aux criminels
«La disparition subite et tragique de Fatoumata Matar Ndiaye a suscité l’émoi à travers tout le pays». Ces propos sont du chef de l’Etat qui s’était rendu au domicile de la Vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE) sauvagement assassinée ce week-end par son chauffeur.

Selon lui, l’Etat n’a jamais cessé de faire tout son possible pour que les populations retrouvent leur quiétude. Et c’est dans ce sens que, rappelle-t-il «Dix mille policiers et gendarmes ont été recrutés en trois ans, de nouveaux commissariats ont également construits ». Et d’ajouter : «Tous ces efforts seront davantage renforcés et désormais les patrouilles se feront de jour comme de nuit.

 Très remonté, le Président Sall a promis l’enfer aux criminels : «Nous allons dès demain en conseil des ministres, revoir notre politique judiciaire pour mieux protéger les citoyens, mais aussi pour corser les sanctions en cas de crime. Non seulement les auteurs seront condamnés à la perpétuité, mais ils n’auront aucune possibilité de sortie de prison», martèle-t-il. Mesure saluée par l’assistance qui le lui a fait savoir avec un tonnerre d’applaudissements.

Ousmane Demba Kane

Mardi 22 Novembre 2016 - 07:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter