Qatar : fin de la brouille diplomatique ?

Les dirigeants de l'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de Bahreïn ont décidé du retour de leurs ambassadeurs au Qatar, au terme d'un sommet d'urgence du Conseil de coopération du Golfe tenu à Ryad.



Rencontre des dirigeants du CCG
Rencontre des dirigeants du CCG

Ils les avaient retirés en Mars dernier en accusant Doha de porter atteinte à leur sécurité intérieure, à travers le soutien au mouvement des Frères musulmans et à d'autres groupes islamistes.

L'accord entre les 4 pays met un terme à huit mois de tension. Le document annonce également la convocation d'un sommet à Doha pour les 9 et 10 décembre prochains.

Cette réunion extraordinaire a connu la participation des dirigeants de six monarchies du Golfe, notamment les émirs du Koweït et du Qatar, le roi du Bahreïn et le vice-président de l'État des Émirats arabes unis.

L'accord final promet l'ouverture d'une nouvelle page dans les relations entre les membres du Conseil de coopération du Golfe en soulignant la situation délicate que traverse la région.

Le rappel par ces trois pays de leurs ambassadeurs début mars avait ouvert une crise sans précédent au sein du CCG depuis sa création en 1981. Le Qatar a été accusé par ses voisins de déstabiliser la région, de soutenir les islamistes proches des Frères musulmans dans les autres pays du Golfe et de servir de refuge à des islamistes d'autres pays arabes.

 

BBC Afrique

Lundi 17 Novembre 2014 - 09:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter