Quand l’arrivée du roi ‘’ramène’’ de l’eau potable à Libreville

Coïncidence ou simple hasard de calendrier, c’est la veille de l’arrivée à Libreville du roi du Maroc dans le cadre d’une visite de travail, que le précieux liquide dont avaient été sevrés des mois durant de milliers de Librevillois, c’est comme par surprise, réinvité dans les foyers. Mais du fait ou pas de cette arrivée, les populations en profitent au mieux, pour consommer à satiété ce produit de première nécessité.



C’est un peu son fond de chant d’allégresse à l’image du célèbre dessin animé Kirikou, que de nombreux enfants ont réservé un accueil digne d’hôte de marque à ce retour de l’eau potable dans les foyers et autres pompes publiques, dans de nombreux quartiers de la capitale gabonaise. Dans certains quartiers malfamés, des enfants, pieds et torses nus, chansonnaient en pas de danse un refrain cher à Kirikou et à ses camarades –personnages d’un dessin animé-, je cite, ‘’ l’eau….., l’eau est là……’’. Et un scénario un peu à la con, même si à l’actif des enfants, et qui pouvait traduire à leur manière, un langage extrême patience cultivée.

Côté adultes, des réactions ne se sont pas également fait attendre, ‘’On espère que cela pourra durer, car il est concevable de priver des populations d’eau potable’’ s’exprimait avec tout de même, un brin de sourire aux lèvres, une mère rencontrée au pied d’une pompe publique à ciel ouvert. Elle aussi, n’a pas caché sa joie face à cette fin ou trêve de ‘’sécheresse’’ – c’est à la SEEG d’en déterminer-, qui a terrorisé de nombreuses familles. De deux à huit mois au mois, sans eau ou presque, c’est dire, combien l’attente a été longue et difficilement vécue, au point de susciter des mouvements de protestation avec barricades érigés sur la voie publique. Des troubles qui ont à chaque fois, occasionné le déploiement des forces de l’ordre qui ont souvent usé d’interpellations des meneurs et de tirs de gaz lacrymogène, pour disperser les regroupements, le plus souvent essentiellement constitués de femmes et d’enfants.


Visite royale sur fond de renforcement de la coopération bilatérale

C’est ce mercredi 5 mars que le Roi du Maroc foulera le sol gabonais, pour la sixième fois depuis son arrivée au trône et pour la deuxième fois, depuis l’arrivée au pouvoir du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.
Le programme officiel prévoit notamment un forum économique qui doit regrouper les hommes d’affaires des deux pays, en marge de la signature au niveau politique, de nombreux accords bilatéraux.
La coopération Gabon-Maroc, présente à ce jour, une santé de fer.

mazleck.info

Mercredi 5 Mars 2014 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter