Quand le FMI critique les Etats-Unis

Le Fonds monétaire international (FMI) émet un jugement très critique sur la politique économique menée par le gouverrnement américain. Les coupes budgétaires automatiques pèsent, selon cette institution, sur la reprise de la croissance. Elle demande un nouveau plan de maîtrise des dépenses.



La directrice du FMI Christine Lagarde lors d'une conférence de presse consacrée à la situation aux Etats-Unis, le 14 juin 2013
La directrice du FMI Christine Lagarde lors d'une conférence de presse consacrée à la situation aux Etats-Unis, le 14 juin 2013

Les réductions budgétaires automatiques mises en oeuvre aux États-Unis depuis le mois de mars sont mal conçues estime le FMI . S'ajoutant aux augmentations d'impôts de janvier ces coupes budgétaires vont peser sur la croissance, en réduisant la consommation des ménages. Même si pour l'instant elles sont encore relativement indolores.

Ainsi la croissance américaine devrait atteindre cette année 1,9% et le rebond attendu en 2014 ne serait que de 2,7% contre 3% prévus initialement. Pendant ce temps les dépenses de santé et de retraites devraient augmenter sensiblement ce qui rend la situation intenable pour les finances publiques.

Plan maîtrisé de réduction des dépenses

C'est pourquoi le FMI invite les États-Unis à adopter plutôt un plan maîtrisé de réduction des dépenses. Et, côté recettes, le fonds suggère de nouveaux prélèvements fiscaux comme l'instauration d'une TVA ou d'une taxe carbone sur les émissions de CO2.

Enfin la politique de très faibles taux d'intérêt de la réserve fédérale américaine (FED) ne va pas pouvoir durer très longtemps et celle-ci doit dès à présent se préparer à une reprise en douceur.

Source : Rfi.fr


Dépéche

Samedi 15 Juin 2013 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter