«Quant à faire revenir la peine de mort,…», Aly Ngouille Ndiaye



Le sujet cristallise l’actualité depuis le meurtre samedi de la 5ème vice-présidente du CESE (Conseil Economique, Social et Environnemental) retrouvée égorgée chez elle. Ce, après le meurtre par balle du taximan Ibrahima Samb. La question n’est pas d’actualité, précise le ministre de l’Industrie et des Mines.
 
Estimant que «le gouvernement n’a jamais failli à sa mission sur le plan sécuritaire», Aly Ngouille Ndiaye de marteler: «Depuis que le président Macky Sall est là tout le monde a vu que sur les recrutements, l’armée, la police et la gendarmerie sont devenues les priorités. Ce qui montre son engagement pour renforcer la sécurité, ce n’est pas en mettant derrière chaque personne un policier qu’on va régler le problème». Et dit-il sur les ondes de la Rfm : «Il faut renforcer par l’éducation».

«Quant à faire revenir la peine de mort, c’est une question qui n’est plus d’actualité dans notre pays et dans beaucoup d’autres pays », conclut-il. 


Lundi 21 Novembre 2016 - 08:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter