Quartier terme sud de Ouakam : 75 familles de militaires et anciens militaires menacées d’expulsion de leurs maisons

Il s’agit de 75 familles de militaires et anciens militaires qui risquent de se retrouver dans la rue si la décision de la Cour d’appel de Dakar est mise en exécution. Habitant de cet endroit depuis plus de trente ans ces familles sont aujourd’hui menacées d’expulsion suite à une décision judiciaire partie d’un litige entre elles et la Coopérative militaire de construction (Comico).



Quartier terme sud de Ouakam : 75 familles de militaires et anciens militaires menacées d’expulsion de leurs maisons
C’est une décision très contestée par les concernés qui parlent de d’erreur judiciaire dans cette affaire. Jean Léopold Gueye et ses camarades regroupés au sein d’un comité ne comprennent toujours pas cette décision qui veut les expulser de leurs maisons qu’ils occupent depuis une trentaine d’années alors que qu’une solution était en train d’être trouvée, cela suite à la décision du Tribunal correctionnel de Dakar qui avait débouté la Comico qui voulait les expulser de leurs maisons.

A en croire Mr Gueye « la Cour d’appel vient de rendre une décision injuste de incompréhensible, c’est-à-dire de remettre tout le processus de règlement juste de ce litige qui dure depuis près de  dix ans », grogne Jean Léopold Gueye dans les colonnes du journal l’As.

Les concernés dénoncent par ailleurs, les pratiques regrettables de certains de chefs militaires pour spolier de valeureux serviteurs de la Nation et de leurs familles. Toutefois ajoute-t-il « ils ne vont pas se laisser dépouiller de leurs maisons au profit d’autres Sénégalais pas plus méritant », fulmine Hann.

Et, comme solution ils proposent de céder l’autre partie du terrain non habitée qui deux fois plus grande que la partie habitée.

D’ailleurs les anciens militaires et invalides de guerre comptent rencontrer jeudi la presse pour tirer cette affaire au clair.

Khadim FALL

Mercredi 11 Mai 2016 - 09:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter