Quatre Palestiniens tués au cours d'une opération policière en Cisjordanie

​Quatre palestiniens ont été tués au cours d'une opération de fouilles lancée par la police palestinienne dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août en Cisjordanie. Il s'agit de deux policiers palestiniens et deux criminels qui ont été abattus, ont fait savoir les autorités. C'est un nouvel épisode dans l'opération de récupération des armes lancée en Cisjordanie. Ces derniers mois, la police palestinienne tente de remettre la main sur cet arsenal qui circule depuis la fin de la deuxième intifada. Des armes qui circulent toujours une décennie plus tard et qui servent autant les criminels que les groupes politiques qui s'opposent frontalement à l'Autorité palestinienne.



La police palestinienne a lancé, ce jeudi 18 août, une perquisition dans la vieille ville de Naplouse. Deux policiers palestiniens ont été tués par balle par des hommes armés. Ces « criminels », selon les mots du porte-parole de la police palestinienne ont finalement été abattus.
 
La ville de Naplouse a été le théâtre de nombreux incidents ces derniers mois : des règlements de compte de type mafieux mais aussi des pressions politique. Le mois dernier, par exemple, la maison d'un responsable du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, a été criblée de balle.
 
Le Hamas, régulièrement accusé
 
 
Les autorités accusent régulièrement le Hamas, le parti islamiste palestinien, d'être responsable de ces troubles. Mais des affrontements entre militants du Fatah ont aussi lieu notamment dans les camps de réfugiés palestiniens de cette zone.
 
Après cette fusillade, les services de police palestiniens ont redit leur détermination à vouloir récupérer le stock d'armes qui circulent toujours depuis la fin de la deuxième intifada en Cisjordanie. Une bonne partie de ces armes a été rendue par ceux qui les détenaient. Il en reste toujours même s'il est impossible de savoir combien.

Khadim FALL

Vendredi 19 Août 2016 - 12:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter