Quatre des cinq raffineries françaises du groupe pétrolier Total en grève

Depuis une semaine, un mouvement social perturbe les raffineries du groupe Total en France dont quatre sites sur cinq sont en grève. Le groupe pétrolier se veut rassurant sur les conséquences de cette grève alors que les Français circulent beaucoup pendant cette période de fêtes de fin d’année.



La raffinerie de Donges, en Loire-Atlantique, est l'une des quatre raffineries en grève. Stephane Mahe/Reuters
La raffinerie de Donges, en Loire-Atlantique, est l'une des quatre raffineries en grève. Stephane Mahe/Reuters

A l'appel de la CGT et de Force ouvrière, les raffineries du groupe pétrolier Total situées en France sont paralysées. Le mouvement affecte maintenant quatre raffineries sur cinq ainsi que le grand dépôt d'importation de carburants situé dans le nord.
 

Les grévistes exigent une augmentation de salaire d'au moins 100 euros et une prime de 1 500 euros estimant que les résultats du groupe jugés « mirobolants » doivent aussi profiter aux salariés.
 

Du côté de Total, on affirme que toutes les mesures sont prises pour assurer l'approvisionnement des stations-service en cette période où de nombreux Français prennent leur voiture pour aller passer les fêtes de fin d'année en famille ou à la montagne. Le groupe Total procède à des importations de gazole et s'apprête à importer de l'essence à partir de la semaine prochaine si la situation reste bloquée dans les raffineries françaises.

Source : Rfi.fr
 


Dépéche

Dimanche 22 Décembre 2013 - 09:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter