Quel club Rihanna devrait-elle racheter ?

Depuis quelques mois, cette grosse wack de Rihanna a jeté son dévolu sur le sport-roi. Après une Coupe du monde menée tambour battant sur les réseaux sociaux, la chanteuse a passé la vitesse supérieure la semaine dernière : elle veut ouvrir un centre de formation à la Barbade et, surtout, acheter un club professionnel. OK, mais lequel ?



Quel club Rihanna devrait-elle racheter ?
- Aston Villa
Parce que Rihanna ne s'imagine sans doute pas faire l'acquisition d'un club soit de division inférieure soit qui manque de panache, la piste la plus évidente pour la chanteuse serait de prendre la succession de Randy Lerner, le président d'Aston Villa, qui a confirmé il y a quelques mois vouloir se débarrasser du club de Birmingham après huit ans de bons et loyaux services. S'il a déclaré vouloir un « regard frais » sur le club, Lerner pourrait toutefois succomber au regard de braise de l'interprète de Love The Way You Lie. Seul hic : l'Américain souhaite céder son bébé pour plus de 240 millions d'euros, bien au-dessus des moyens de Rihanna. Une chose est sûre, si Benteke souhaite se casser de Birmingham fissa, pas sûr que ce soit toujours le cas si son nouveau président s'appelle Robyn Rihanna Fenty.


- Le Real Madrid
À force de la voir bouffer à tous les râteliers des stars du football mondial durant cette coupe du monde, il fallait bien qu'un club tire profit de la folie Twitter de Rihanna. Maison des Galactiques, c'est donc le Real Madrid qui décroche le gros lot. Trois des joueurs du club merengue ont rendu toute chose la chanteuse en juin dernier : Cristiano Ronaldo, le Baby Karim Benzema  et enfin le transfuge James Rodríguez. Autre signature estivale du Real, Toni Kroos a joué une part importante dans la victoire finale des Allemands au Brésil. Victoire finale que Rihanna s’est emprésée de fêter en coulisses avec la Mannschaft . Forcément, Florentino Pérez n'est pas contre l'arrivée de Riri au club, même si la fortune personnelle de la chanteuse, estimée à 82 millions d'euros en 2014, ne permettrait pas à la Maison Blanche de s'acheter un vulgaire Gareth Bale.


- Les Girondins de Bordeaux
Les fans de l'ex de Drake ont cherché toutes les explications possibles pour trouver un sens à ce tatouage fou, posé sous la poitrine de leur idole. L'explication officielle précise qu'il s'agit d'une représentation d'Isis, la déesse protectrice et salvatrice de la mythologie égyptienne, symbole de féminité et de magie divine. N'importe quoi. Au vrai, il s'agit tout bonnement d'une représentation stylisée du célèbre scapulaire présent sur le maillot des Girondins.

- Milwall
Bien que Rihanna soit pote avec Drogba, qui vient de revenir à Chelsea cet été, la chanteuse pourrait jeter son dévolu sur un autre club du coin : Millwall. Primo, parce qu'à Brixton, le quartier afro-caraibéen historique de Londres, quand on est fan de foot, on supporte les Lions plutôt que les Blues. Secundo, l'un des joueurs les plus importants de ces quinze dernières années dans l'antre du Den aura été Paul Ifill. Un ailier né à Brighton, mais qui a choisi de devenir... barbadien, comme Rihanna. Sept ans au club (1998-2005) avec en point d'orgue une place en finale de Cup en 2004 perdue face à Manchester United. La meilleure façon pour Rihanna de rencontrer desrude boys. Des vrais.


- Le Stade Malherbe de Caen
 Les Lensois ont beau hashtaguer sur Twitter, rien n'y fait. En France, le cœur de Rihanna bat 276 kilomètres plus bas, au beau milieu du Calvados. En 2011, quand elle sort son tube S&M, Queen Rih défraie la chronique : des lyrics so shocking pour un clip qui l'est tout autant. D'aucuns se demandent : « Pourquoi a-t-elle fait ça ? » Et si, en réalité, cette ode au fétichisme n'était qu'une déclaration d'amour dissimulée à Franck Dumas et Michel-d'Ornano ? Après tout, la diva barbadienne a vu le jour l'année de la première montée du club en Division 1. Suite à une énième descente à l'issue de la saison 2014-2015 pour les Rouge et Bleu, Rihanna rachète à prix d'or le club à Jean-François Fortin qui, en bon PDG des Maîtres laitiers du Contentin qu'il est, sait flatter la croupe des vaches à lait. À quelques kilomètres de là,  Salma Hayek fanfaronne: elle a enfin trouvé un adversaire à sa mesure en présidentielles.

- Une nouvelle franchise en MLS
S'il paraît logique que Rihanna se tourne vers un club anglais, il se murmure également qu'elle pourrait investir du côté de Los Angeles, où elle a élu domicile. Si les Galaxy ne semblent pas armés pour intéresser la belle, la perspective d'une nouvelle franchise qui ferait la nique à la teamde Landon Donovan est envisageable. Grande fan des Los Angeles Clippers, l'équipe de basket fraîchement rachetée par le fou furieux Steve Ballmer, Riri convainc l'entrepreneur de mettre ses billes dans le ballon-pied. L'argument ? Le président des LA Galaxy n'est autre que Philip Anschutz, propriétaire des... Lakers. Le nom ? Les Los Angeles Diamonds. L'équipe frappe un grand coup pour sa première année en MLS en 2019-2020 : âgé de trente-deux ans, Karim Baby Benzema signe aux Diamonds, puis claque un triplé face aux Galaxy. Donovan, 38 ans, prend sa retraite dans la foulée. Rihanna wins.


- Bonus : Mais au fait, pourquoi Rihanna veut investir dans le foot ?
Si la décision de la Barbadienne a de quoi surprendre, ou faire sourire, de prime abord, elle n'a pourtant rien d'étonnant. Un rapide coup d'œil à sa discographie suffit pour s'en convaincre. Il y a tout d'abord son premier hit, Pon de Replay, qui sonnait dès 2005 comme un véritable réquisitoire en faveur de l'arbitrage vidéo. Malheureusement pour l'ex de Chris Brown, Michel Platini  n'entend pas grand-chose au R'n'B. Loin d'être découragée, Riri défie à nouveau les instances en 2011, avec le clip de We Found Love, dans lequel elle affiche son soutien aux ultras en allumant un fumigène en compagnie d'un sosie d'Hassan Yebda. Frédéric Thiriez tente de faire censurer le clip sur tout le territoire français, mais la LFP ne peut pas grand-chose face à la puissance des internets. La vidéo aurait même été diffusée sur l'écran géant du stade Chaban-Delmas par ces rebelles de Bordelais, qui ne jurent que par W9. 

Sofoot.com

Mardi 12 Août 2014 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter