"Quitte à ce que l'hémicycle se vide, quand la ville sainte a besoin de nous,...", Moustapha Cissé LO



"Quitte à ce que l'hémicycle se vide, quand la ville sainte a besoin de nous,...", Moustapha Cissé LO
Le président de l'Assemblée nationale en prend pour son grade. Moustapha Cissé répond vertement à Moustapha Niasse sur l'absentéisme des députés. "J'ai entendu Moustapha Niasse parler de l'absentéisme mais ce que je voudrais qu'il sache, c'est que nous députés de Touba, quand la ville sainte a besoin de nous, nous n'irons pas à l'Assemblée nationale. On préfère cette ville et son propriétaire à un poste à l'Assemblée nationale ou un poste de ministre. On n'ira pas aujourd'hui ni demain jusqu'après le Magal, quitte à ce que l'hémicycle se vide de ses composants, ce n'est pas mon problème". Dans la délégation du Chef de l'Etat dans la ville sainte, le responsable de l'APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) est interrogé par Dakaractu. 




 


Vendredi 27 Novembre 2015 - 09:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter