RCA: incident entre des éléments de la Seleka

En Centrafrique, des tirs ont été entendus ce vendredi 21 juin à Bangui mais aussi à Bria. Dans cette ville du nord-est du pays, des éléments de la Seleka ont été très près de s'affronter dans les rues de la ville. Aucun mort n'est à déplorer mais l’incident est révélateur des tensions au sein de la Seleka.



Des combattants de la Seleka en patrouille à Bangui, le 26 mars.
Des combattants de la Seleka en patrouille à Bangui, le 26 mars.

C'est un banal accident de la route qui a failli mettre le feu aux poudres. Le commandant militaire de la zone assure que rien ne s'est passé mais selon des habitants, Bria a connu hier matin une subite poussée de fièvre.


D'après les informations collectées, tout a commencé lorsqu'un élément de la Seleka circulant à moto a renversé un enfant ayant lui-même des parents au sein de l'ex-rébellion. De bonne volonté, le jeune homme a conduit le blessé à l'hôpital de la ville, acheté les médicaments, mais les tensions entre les différents groupes qui composent la Seleka ont été plus fortes. Attendu à un rond point de la ville, le motard qui est issu de la communauté Runga est passé très prêt d'une exécution par ses frères d'armes de la communauté Goula.


Des coups de feu tirés, un blessé


L'altercation a faillit finir en bataille rangée dans les rues de Bria lorsque les compères du jeune combattant sont arrivés sur les lieux. Des coups de feu ont été tirés. Par chance, selon une source souhaitant garder l'anonymat, un seul garçon a été blessé au bras par une balle ayant ricoché sur le sol. Ce fait divers est révélateur des divisions qui traversent la Seleka. Celles ci ont jusque là été contenues mais pour nombre d'observateurs si ces tensions, toujours latentes, venaient à dégénérer en conflit ouvert alors le risque de somalisation de la Centrafrique serait immense.

 


Rfi.fr

Samedi 22 Juin 2013 - 08:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter