RCA: la justice française enquête sur de nouveaux témoignages de viols

La justice française enquête sur de nouvelles accusations de viols par des soldats français en Centrafrique. Deux enfants affirment avoir été abusés sexuellement par des militaires de la force française Sangaris selon des témoignages recueillis par l'ONU et transmis au ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian qui a saisi la justice. Deux nouveaux témoignages qui viennent s'ajouter aux investigations déjà ouvertes contre quatorze militaires français soupçonnés d'avoir abusé de leur autorité pour violer des enfants centrafricains.



Une soeur et son frère racontent. Ils ont entre 7 et 9 ans, et en échange de fellations sur des militaires français pour l'instant non identifiés, ils auraient eu droit à une bouteille d'eau et à un sachet de biscuits.

Un chantage, toujours le même, une nouvelle fois raconté à des agents de l'ONU, il y a quelques semaines.

Les faits se seraient produits en 2014 pendant la guerre civile en Centrafrique. Les forces françaises Sangaris contrôlent l'aéroport de Bangui, la capitale. Et c'est tout proche, dans le camp de déplacés internes de M'Poko,  qu'auraient eu lieu des viols sur les enfants centrafricains.

Cinq soldats français ont déjà été entendus en décembre dernier. Sans suite, car ils ont nié tout abus sexuel. Et les investigations n'ont pas permis pour l'instant de trancher entre leur parole et celle des enfants.

En tout cas, suite à ces nouvelles allégations, le parquet de Paris a étendu son enquête pour y ajouter ces deux témoignages qui viennent alimenter les scandales à répétition découverts ces derniers mois.

Une dizaine de soldats de Sangaris sont donc sous le coup de nouvelles enquêtes judiciaires. Mais d'autres enquêtes  visent des militaires de l'Eufor, la force de l'Union européenne, et de la Minusca, la Mission des Nations unies.

Source: Rfi.fr



Mardi 9 Février 2016 - 08:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter