RCA: les violences continuent, un ancien ministre a été tué

En République centrafricaine, les appels à la paix de la nouvelle présidente Catherine Samba-Panza n'ont pas été entendus. De nouvelles violences ont eu lieu le 24 janvier à Bangui. C’est le quotidien : pillages, règlements de compte et assassinats. Hier, Joseph Kalité, un ancien ministre, proche de l'ex-rébellion Seleka, a été tué à coup de machette en pleine rue.



Alors que Catherine Samba-Panza prêtait serment dans l'hémicycle de l’ex-Assemblée nationale, les violences meurtrières faisaient rage au nord de Bangui où 15 personnes ont été tuées hier matin. Parmi elles, Joseph Kalité, un ancien ministre, proche de l'ex-rébellion Seleka, tué à coup de machette.

 
Dans les quartiers PK12 et PK13, des habitations musulmanes ont été pillées et brûlées. Prise à partie, la force française Sangaris a riposté, tuant un manifestant. Depuis plusieurs jours, les forces internationales ne parviennent pas à mettre un terme aux pillages et aux exactions.

rfi.fr

Samedi 25 Janvier 2014 - 14:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter