RDC: 53 ans après la mort de Patrice Lumumba, quel héritage?

Hier, vendredi 17 janvier, la République démocratique du Congo (RDC) a célébré le 53e anniversaire de la mort du père de l’indépendance congolaise, Patrice Lumumba, assassiné dans des circonstances jamais élucidées. L’occasion pour son fils François Lumumba de regretter qu’au-delà de la journée de souvenir en l’honneur de ce héros nationaliste, la pensée politique de son père ne soit pas enseignée à l’école ou diffusée à la radio.



Patrice Lumumba (d.), le 30 juin 1960 à Leopoldville, aux côtés du vice-président du Sénat Joseph Okito, entourés de soldats. AFP PHOTO / STRINGER
Patrice Lumumba (d.), le 30 juin 1960 à Leopoldville, aux côtés du vice-président du Sénat Joseph Okito, entourés de soldats. AFP PHOTO / STRINGER
François Lumumba

Fils de Patrice Lumumba

Partout dans le monde, quand on proclame quelqu’un « héros », la moindre chose est de diffuser sa pensée politique, dans les écoles, à la radio, à la télévision…"

75_rdc_son_francois_lumumba_sur_la_memoire_de_son_pere.mp3 75_RDC_SON_Francois_Lumumba_sur_la_memoire_de_son_pere.mp3  (522.18 Ko)




Samedi 18 Janvier 2014 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter