RDC: La traque des FDLR se poursuit

L’annonce a été faite dimanche par Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement congolais.



M. Mendé a également indiqué que depuis le lancement de l'offensive, sept rebelles ont été abattus.

De même, une vingtaine de FDLR ont été capturés ensemble avec leurs complices de nationalité congolaise, affirme le porte-parole du gouvernement.

Des sources au sein de l'armée disent que plusieurs localités, jusque-là tenues par ce groupe armé, ont été reconquises, souvent sans que les FDLR n'opposent une réelle résistance.

C'est depuis mardi dernier que l'armée a lancé son offensive contre les FDLR.

Une offensive attendue depuis le début de l'année, après l'expiration de l'ultimatum de six mois accordé à ce groupe rebelle pour déposer volontairement les armes avant le 2 janvier 2015.

Initialement, cette opération devait se faire avec l'appui de la Monusco, la mission onusienne en RDC.

Mais finalement Kinshasa a décidé de se passer de l'aide de l'ONU pour la traque des FDLR, un groupe armé rwandais qui sévit à l'Est du Congo depuis près de 20 ans.



Lundi 2 Mars 2015 - 16:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter