RDC : au moins 12 morts dans les combats entre l’armée et les rebelles ougandais de l’ADF

Selon des sources concordantes, d'intenses combats ont opposé dans la nuit de dimanche à lundi des soldats de l'armée congolaise aux rebelles ougandais de l'ADF à Eringeti, dans le nord-est de la RDC. Le bilan provisoire fait état d'au moins 12 morts.



RDC : au moins 12 morts dans les combats entre l’armée et les rebelles ougandais de l’ADF
« Les ADF ont attaqué nos positions à Eringeti et nous les avons repoussés toute la nuit ». Le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l’armée congolaise (FARDC) dans la région, a confirmé les affrontements qui ont opposé, du dimanche 29 au lundi 30 novembre à Eringeti, les FARDC aux rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), très actifs dans le nord-est de la RDC. Mais l’officier a refusé d’avancer le bilan de ces combats.
Un notable de la place parle lui d’au moins 12 morts. « J’ai vu quatre civils tués par balles […] et sept malades et une infirmière découpée à la machette à l’hôpital », a-t-il affirmé.

Un bilan beaucoup plus lourd, selon la Cepadho
Mais selon le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (Cepadho), le bilan de ces affrontements serait beaucoup plus lourd.
Se basant sur ses « premières informations recueillies » à Eringeti, l’ONG locale a indiqué dans un communiqué qu’il y aurait au moins « 30 morts » : 14 ADF, 7 civils, 8 militaires congolais et un Casque bleu.
Le bilan des pertes militaires avancé par le Cepadho n’a pas pu être confirmé, ni par l’armée ni par la Mission de l’ONU au Congo (Monusco).
source:rfi.fr

Dior Niang

Lundi 30 Novembre 2015 - 09:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter