RDC: encore une nouvelle plateforme pour l’opposition

En RDC, les plateformes se créent les unes après les autres. Le Front citoyen 2016 est né après la Dynamique de l'opposition et le G7. Hier lundi 4 janvier, journée des martyrs de l'Indépendance, un nouveau regroupement a vu le jour : le Front des démocrates qui regroupe sept partis politiques et des personnalités de l'opposition. Mais ce foisonnement des plateformes de l'opposition inquiète quelques analystes de la scène politique congolaise.



Les objectifs du Front des démocrates sont les mêmes que ceux des autres plateformes de l’opposition : empêcher le président Joseph Kabila de briguer un troisième mandat à la tête du pays, pas de révision de la Constitution et tenir les élections législatives et présidentielle en 2016. Au sein de cette nouvelle plateforme figurent des partis et des personnalités qui appartiennent aussi au Front citoyen 2016 et à la Dynamique de l’opposition.
 
Mais ce foisonnement des plateformes suscite chez certains des inquiétudes. Notamment des inquiétudes quant à l’efficacité des actions à mener, surtout lorsqu’arrivera le moment de décider d’une probable candidature unique de l’opposition pour la future présidentielle. Ce que réfute Jean-Lucien Busa, leader de la Convention des démocrates républicains (CDR) et porte-parole du Front des républicains : « Regardez les primaires dans les pays les plus avancés. Aux Etats-Unis, les démocrates, les républicains. Vous avez 7, 8 [candidats] et puis l’élimination est facile. Donc le regroupement permet d'améliorer le choix des candidats et de pouvoir faciliter la sélection du candidat. »
 
Répondant à une question des journalistes lors de son entretien dimanche 3 janvier avec la presse à Lubumbashi, Moïse Katumbi, désormais opposant, a laissé entendre que des débats sont en cours au sein de l’opposition pour une possible candidature unique à la présidentielle de novembre prochain.   
 
 Source Rfi.fr

Khadim FALL

Mardi 5 Janvier 2016 - 11:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter