RDC: la brigade d'intervention de l'ONU poursuit son déploiement à Goma

La brigade d’intervention de la Monusco continue à se déployer à Goma, dans l’est de la RDC. La totalité du contingent tanzanien et une partie du contingent sud-africain seraient d’ores et déjà arrivées, selon la Mission des Nations unies en RDC.



Les chars de la Monusco patrouillent dans Goma. AFP PHOTO/PHIL MOORE
Les chars de la Monusco patrouillent dans Goma. AFP PHOTO/PHIL MOORE
La brigade d’intervention de la Monusco, qui pourrait être effective d’ici le milieu ou la fin de l’été, s’installe progressivement dans la capitale provinciale du Nord-Kivu. La totalité du contingent tanzanien est déjà sur place, tout comme une partie du contingent sud-africain, soit environ 1 000 hommes sur les 3 000 attendus. D’ici la mi-juin, deux tiers des troupes devraient être déployés, selon la Monusco. Elles devraient être principalement basées autour de Goma.
Les gradés ont d’ores et déjà effectué des reconnaissances de terrain aériennes et terrestres, tandis que les soldats ont commencé leurs patrouilles. La particularité de cette brigade est d’être dotée d’un mandat offensif, tout en conservant sa mission de protection des civils.
« Ils partent dans cette mission offensive pour neutraliser des groupes armés, des objectifs qui sont ciblés. Mais dans son mandat, réitérée avec plus de force encore, figure également la protection des civils. Ils ne peuvent agir que dans le cadre du respect strict du droit international et du droit international humanitaire », insiste le porte-parole de la brigade au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Abdoul Ndiaye
Le nouveau commandant des forces onusiennes, le Brésilien Carlos Alberto Dos Santos Cruz, est attendu à Goma ce mardi pour une première visite de terrain.
Source: RFI


Mardi 11 Juin 2013 - 11:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter