RDC: la vétusté des prisons suscite l’inquiétude

L’état des prisons est un vrai sujet de préoccupation en RDC. Les bâtiments sont vétustes et la sécurité des détenus peut être mise en défaut par une météo capricieuse. Ces derniers jours, les détenus de la prison centrale de Makala, à Kinshasa, en ont fait l'expérience : à cause des fortes pluies, deux pavillons ont été endommagés et ont dû être évacués.



RDC: la vétusté des prisons suscite l’inquiétude

A l’instar de tous les autres centres pénitentiaires du pays, la prison centrale de Makala a été construite pendant la période coloniale. Plusieurs fois, les défenseurs des droits de l’homme ont dénoncé le délabrement de ces vieux bâtiments.

 

Les fortes pluies du week-end ont aggravé encore davantage la situation : sur les onze pavillons que compte la prison, deux ont été fortement endommagés. Ils ont menacé de céder, 1 500 détenus ont ainsi craint pour leur vie. Ils ont passé la nuit à la belle étoile et dimanche matin, ils ont été répartis dans les pavillons qui semblent encore tenir. Des pavillons déjà surpeuplés à plus de 80%, selon certaines estimations.


Avec le retour des pluies et le surpeuplement, le pire est à craindre dans la prison centrale de Makala. Il y a quelques semaines, les autorités judiciaires avaient libéré plus d’un millier de prisonniers sur l’ensemble du pays. Histoire, sans doute, de désengorger les centres pénitentiaires.


Rfi.fr

Lundi 28 Octobre 2013 - 17:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter