RDC: le MSR suspend sa participation aux activités de la majorité présidentielle

Crise au sein de la majorité. L'un des deux principaux partis suspend sa participation à la famille politique. Le MSR dénonce l'arbitraire et s'insurge contre la condamnation du député Muhindo Nzangi à trois ans de prison ferme par la Cour suprême de justice mardi 13 août dernier. Il était accusé d'« atteinte à la sûreté de l'Etat ».



Manifestation à Goma contre la Monusco, le vendredi 2 août 2013 ; de nombreuses voix se sont élevées récemment dans la région contre les agissements de la Monusco, dont celle du député Nzangi. Stéphanie Aglietti/RF
Manifestation à Goma contre la Monusco, le vendredi 2 août 2013 ; de nombreuses voix se sont élevées récemment dans la région contre les agissements de la Monusco, dont celle du député Nzangi. Stéphanie Aglietti/RF

« Une parodie de justice, qui déshonore nos institutions et fait la honte de notre pays ». Le Mouvement social de renouveau (MSR), un des deux principaux partis de la majorité présidentielle, n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour dénoncer la condamnation par la Cour suprême de justice  du député national, Muhindo Nzangi.

Le parti accuse directement les autorités provinciales du Nord-Kivu et l’Agence nationale de renseignements d’avoir procédé à un montage audio. Pour le MSR, ces méthodes et ces approches, tendent à enfermer les institutions de la République dans une dérive totalitaire et de mettre l’appareil judiciaire au pas.Le MSR suspend sa participation

Et prenant date dans l’histoire, le MSR a décidé de suspendre sa participation, jusqu’à nouvel ordre, à toutes les rencontres et activités politiques de la majorité présidentielle, y compris à la future concertation nationale, initiée par le président Kabila.

Le MSR pose pour condition à une reprise de ses activités, que la famille politique du chef de l’Etat obtienne la libération du député Muhindo Nzangi et de tous les autres membres du MSR arrêtés à Goma.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Jeudi 15 Août 2013 - 13:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter