RDC : le chanteur congolais Koffi Olomidé interpellé à Kinshasa



RDC : le chanteur congolais Koffi Olomidé interpellé à Kinshasa
Le célèbre chanteur congolais Koffi Olomidé, au centre d’une polémique pour avoir donné un violent coup de pied à l’une de ses danseuses au Kenya d’où il a été expulsé, a été interpellé mardi matin à son domicile de Kinshasa, a-t-on appris de sources concordantes.
 
« Koffi Olomidé a été interpellé tôt ce matin en exécution d’un mandat du procureur qui voudrait l’interroger », a déclaré le général Célestin Kanyama, chef de la police de Kinshasa.
 « La décision a été prise hier soir, l’interpellation est intervenue ce matin », a confirmé un haut magistrat du parquet. « [Le] motif de l’interpellation sera communiqué à l’intéressé », a-t-il ajouté, sans vouloir dire s’il s’agissait du coup de pied donné à sa danseuse.
Vague d’indignation
 
Chanteur de rumba, Antoine Agbepa Mumba, alias Koffi Olomidé, 60 ans, a été expulsé samedi du Kenya, où il devait donner un concert, après avoir été filmé la veille, à son arrivée à l’aéroport de Nairobi en train de donner un violent coup de pied à l’une de ses danseuses. Largement relayée par les réseaux sociaux, la vidéo de la scène a provoqué une vague de condamnations.
 
Dimanche, les autorités zambiennes ont décidé d’annuler un concert du chanteur qui devait se produire la semaine prochaine dans un salon de l’agriculture à Lusaka. En août 2012, Koffi Olomidé, chanteur populaire en Afrique dont la discographie compte 26 albums, avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur.
 

Khadim FALL

Mardi 26 Juillet 2016 - 12:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter