RDC: le gouvernement veut fermer les camps de déplacés autour de Goma

Dans l'Est de la République démocratique du Congo, le gouvernement veut fermer les camps de déplacés autour de la ville de Goma. Certains existent depuis dix ans, ils accueillent des déplacés, des Congolais qui ont fui leurs maisons, leurs villages et les combats pour se rassembler autour de la capitale du Nord Kivu. Environ 30 000 personnes seraient concernées. Et maintenant que la rébellion du M23 a été défaite sur le terrain, les autorités estiment que les déplacés peuvent rentrer chez eux.



Au Congo, les civils, eux, n'ont qu'une hâte : retourner chez eux pour y vivre en paix. A Kibumba, au nord de Goma, le 27 octobre 2013. REUTERS/Kenny Katombe
Au Congo, les civils, eux, n'ont qu'une hâte : retourner chez eux pour y vivre en paix. A Kibumba, au nord de Goma, le 27 octobre 2013. REUTERS/Kenny Katombe
Charles Mundélé

ministre congolais des Affaires sociales

On a recherché la paix pendant des années et l’objectif c’était le retour de nos compatriotes."

63___rdc___son_ministre_des_affaires_sociales_sur_les_deplaces__.mp3 63_-_RDC_-_Son_ministre_des_affaires_sociales_sur_les_deplaces_-.mp3  (419.62 Ko)



Dépêche

Jeudi 28 Novembre 2013 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter