RDC: le pasteur Joseph Mukungubila interpellé à Johannesburg

Le pasteur congolais Joseph Mukungubila Mutombo, accusé d’être derrière plusieurs attaques en RDC en décembre dernier, a été arrêté jeudi matin à son domicile de Johannesburg, en Afrique du Sud, avant d’être relâché sous caution. La RDC a demandé son extradition.



La police sud-africaine a interpellé Joseph Mukungubila jeudi 15 mai dans la matinée à son domicile. Elle était munie d’un mandat d’Interpol en vue de son extradition vers la République démocratique du Congo. Le pasteur congolais a ensuite été déféré devant le tribunal d’instance de Johannesburg, avant d’être relâché sous caution. Il devra à nouveau comparaitre le 15 juillet. Selon son avocat, Me Ashraf Essop, les motifs de son arrestation ne sont pas clairs. Et l’avocat est formel : « Mukungubila ne peut être extradé pour l’instant, puisqu’il a déposé une demande d’asile en janvier dernier. »

Joseph Mukungubila est un opposant politique au président congolais Joseph Kabila. Il a été candidat aux élections de 2006. Originaire du Katanga, il est le dirigeant d’une importante Eglise à Lubumbashi. Les autorités congolaises l’accusent d’être l’instigateur de plusieurs attaques menées en décembre dernier dans le pays, notamment d’une prise d’otage a la radio télévision nationale, à Kinshasa. Il s’en était vivement défendu et avait fui le territoire. Aujourd’hui, Kinshasa espère que Pretoria va l’extrader.

Source : Rfi.fr
 



Vendredi 16 Mai 2014 - 09:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter