RDC : les religieux tergiversent dans la succession de l’abbé Malu-Malu

Les représentants des différentes confessions religieuses de RD Congo appelés à désigner le successeur de l'abbé Apollinaire Malu-Malu, démissionnaire, à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), prennent décidément tout leur temps.



RDC : les religieux tergiversent dans la succession de l’abbé Malu-Malu

Depuis le retrait de Malu-Malu, ils ne se sont réunis qu’une seule fois en promettant de proposer un nom à l’Assemblée nationale « dans les meilleurs délais ».

Depuis, plus rien. Le 15 octobre, une deuxième rencontre a été reportée sine die. « Aucune échéance ne nous a été prescrite », se défend un membre de la Conférence épiscopale nationale indépendante (Cenco). Chez les protestants, évangéliques notamment, Mgr Pierre Marini Bodho paraît tenir la corde. Chez les catholiques, en revanche, « plusieurs candidats sont en lice, et l’Église n’a pas encore tranché », confie une source au sein de la Cenco.
source: jeune Afrique


Dior Niang

Mercredi 21 Octobre 2015 - 09:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter