RDC: une commission d’enquête au ministère des Finances

Le Sénat congolais a décidé de constituer une commission d'enquête pour fouiller dans la gestion du ministère des Finances. Les membres de cette commission sont connus ce jeudi. C'est le résultat du débat suscité par la question orale sur les comptes ouverts par le ministère des Finances dans les banques commerciales. Comptes dont l'existence serait illégale.



Le ministère des Finances va être au cœur d’une investigation d’une commission d’enquête décidée par le Sénat congolais.
Le ministère des Finances va être au cœur d’une investigation d’une commission d’enquête décidée par le Sénat congolais.

Tout commence par une question orale du sénateur Polycarpe Mongulu T'Apangane : le ministère des Finances dispose-t-il de comptes ouverts dans les livres de banques commerciales où sont logés des fonds destinés au projet ou au fonctionnement du ministère ? La réponse du ministre Kitebi à cette question et sa réaction aux préoccupations des sénateurs lors du débat n’ont pas satisfait l’auteur de la question orale.

Preuves de mauvaise gestion

« Vous avez dit la vérité, mais vous n’avez pas dit toute la vérité », a répliqué l’ancien procureur général de la République, aujourd’hui sénateur, qui a affirmé détenir des preuves de mauvaise gestion des fonds publics. Un accord secret conclu entre le Bureau central de coordination (BCECO) et Access Bank, et des reçus de caisse qui attestent de cette mauvaise gestion.

Procédure régulière

L’accord avec Access Bank est une procédure régulière, explique-t-on au BCECO et les reçus de caisse incriminés auraient été acquittés non par des préposés du ministère des Finances, mais bien par un ancien trésorier d’Access Bank déjà révoqué pour malversations financières. Des faits que la commission d’enquête qui sera mise en place par le Sénat devra vérifier pour informer l’opinion.

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 8 Mai 2014 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter