REVUE DE PRESSE DU VENDREDI 08 JUILLET 2016 :



Commençons ce tour d’horizon de la presse avec ces quelques chiffres de la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) exploités par le SOLEIL. Le journal informe qu’au cours des cinq premiers mois de l’année 2016, une nette amélioration a été notée dans la mobilisation des recettes budgétaires avec une mobilisation de 812,3 milliards contre 727,7 milliards un an auparavant, soit une hausse de 11,6%. Le SOLEIL citant la Dpee rapporte aussi que l’activité économique en mai 2016 s’est améliorée de 2,7%, le niveau général des prix de consommation a baissé de 0,4% en rythme mensuel, enfin l’emploi salarié s’est consolidé de 6,7% sur un an malgré une baisse des effectifs en mai.

L’économie toujours mais vue du côté des clients des banques. Le TEMOIN parle du calvaire des usagers qui ont sué la veille de la Korité pour retirer de l’argent des guichets automatiques de banque (Gab). « Malheureusement pour les clients, les banques pourtant surliquides  s’en foutent éperdument quand il s’agit de mettre des moyens techniques idoines au niveau des guichets automatiques qui tombent souvent en panne », « écrit le journal.

On reste avec le TEMOIN qui informe qu’après 40 ans au service du transit et de la manutention, la société Transit Sénégal (Transsene) est en faillite, coulée sous le poids des contentieux « abusifs ». Le journal ajoute que cette situation aurait emporté le  père-fondateur de la boîte, Pape Mor Diop qui a rendu l’âme après avoir été persécuté jusque dans son lit d’hôpital par les huissiers. Sur les décombres de Transsene, le directeur général, Abdou Diop, un des fils du fondateur, lance un cri de détresse au président Macky Sall.

On reste dans le domaine de l’économie pour parler précisément d’agriculture. Selon l’AS, notre pays est en danger à cause des organismes génétiquement modifiés (OGM). Selon le journal, les OGM qui avaient pour objectif de booster la production agricole, présentent des risques au plan environnemental et même sanitaire pour l’homme. L’AS explique que notre pays n’est pas à l’abri du risque de ces OGM qui ont mis à genou la culture du coton au Burkina Faso.

Il y a un enjeu économique dans le retrait des enfants de la rue. Le QUOTIDIEN informe que le gouvernement américain a voulu faire de ce retrait une des conditionnalités du Millenium challenge account (Mca) pour le Sénégal. Or pour ce financement américain non remboursable, notre pays espère pas moins de 300 milliards de franc CFA.

L’OBS fait constater que « Dakar se vide de ses talibés… en attendant ». Dans ce journal, Seydi Gassama d’Amnesty International soutient que « les enfants risquent de mourir de faim dans les daaras où les maîtres coraniques les retiennent, de crainte qu’ils soient raflés ».

En tout cas DIRECT INFO rappelle qu’un commanditaire en matière de  mendicité risque gros aux yeux de la loi, 2 à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 500 000 à 2 000 000 FCFA.

Des sanctions existent aussi pour les auteurs de violences sexuelles mais elles ne sont pas lourdes selon Serigne Mor Mbaye, directeur du Centre de guidance infantile et familiale (Cegid). Il intervient dans le dossier consacré à ce sujet par ENQUETE. Le journal renseigne qu’au Sénégal sur un effectif de 10 000 jeunes filles (de 7 à 12 ans) victimes de violences sexuelles seuls 3 200 cas ont eu accès à la justice.

En politique, WALFQUOTIDIEN parle à sa UNE de la démission de Bamba Fall du bureau politique du Ps. Il dénonce la convocation à la Dic de jeunes socialistes dans l’affaire de la casse au niveau de la maison du parti. Dans le POP, le maire de la Médina, annonce que « d’autres maires vont bientôt suivre ».

Toujours en politique, la TRIBUNE informe que Karim Wade subit des pressions de la part des président Ouattara et Nguésso et de personnalités au Qatar pour qu’il prolonge son séjour à Doha. Le journal qui cite la Lettre du Continent parle aussi du rôle important joué par Touba de même que les présidents ivoirien et congolais dans la libération de Karim Wade.

SUDQUOTIDIEN prolonge la Korité avec un dossier sur les célébrations dans la division de la Korité et de la Tabaski. Selon le journal la célébration de la Korité 2016 dans l’unisson ne doit pas nous pousser à crier très tôt victoire. Les démons de la division à qui le croissant lunaire a administré un véritable coup de semonce ne vont pas s’avouer vaincus.

Terminons avec la UNE de LIBERATION qui parle de la mort du mannequin Maty Mbodji. Selon le journal, presqu’un an après le drame, c’est le mystère total autour de cette affaire. Pour le moment la seule chose qu’on peut retenir contre les deux suspects qui ont bénéficié d’une liberté provisoire, c’est de ne pas avoir secouru à temps la défunte. Ce qu’ils ont toujours nié. Conclusion à la UNE du journal : « un classement sans suite se dessine ».
 


Vendredi 8 Juillet 2016 - 11:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter