RUSES ET ASTUCES ….



RUSES ET ASTUCES ….
Voilà en somme la tactique majeure des messieurs du PDS, par le canal de leurs désormais bras exécuteurs (Decroix, El Hadji DIOUF ; Thierno BOCOUM), pour tromper le peuple.

Devons-nous laisser faire, alors qu’ils essayent de prendre en otage le peuple ? Oh que non. Depuis les élections présidentielles de 2012 ils admettent difficilement la réussite du Président Macky SALL, tirant à boulet rouge sur tout ce que le pouvoir fait, arguant malhonnêtement que tout est mauvais. Ne se sont-ils pas toujours braqués contre le régime, car et surtout il y a des arrestations à leur niveau ? Pour ne prendre que le cas de Monsieur Oumar SARR que n’a-t-il pas fait pour être  arrêté ?
En jouant de ruses et d’astuces n’a-t-il pas bravé des interdits afin de narguer le régime ?
Tout dernièrement n’a-t-il pas assumé par écrit des contre vérités, aux seuls fins de narguer le peuple sur l’affaire dite Lamine DIACK ?

Sur tous leurs actes posés, on perçoit facilement une hostilité farouche envers un homme et son régime car ce dernier leur a, soit ôté le rêve de devenir 4ème président, soit brisé leur sombres prédictions qu’ils ont tentées vainement de lui infliger depuis 2008, du temps de leur arrogance manifeste, entre autres excès.
Il faut qu’ils sachent raison gardée pour enfin être cette opposition républicaine dont ce vaillant peuple a besoin ; parce qu’avec les avancées notoires que connait le pays surtout dans le domaine de l’agriculture et la mise en œuvre du programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) on ne peut qu’apprécier positivement.

Voilà la condition sine qua none, pour qu’enfin en tant que forces vives des consultations leur  soient faites par rapport aux réformes majeures que connait le pays, nonobstant le bon travail fait par la commission nationale de réforme des institutions (CNRI).

En outre comme l’a si bien dit le Chef Religieux Serigne Aliou SALL petit fils de Serigne Ahmed SY Malick dans le quotidien populaire du 22 Janvier 2016 à la page 5 il faudrait que certains collaborateurs du Chef de l’Etat observent beaucoup plus d’humilité et d’objectivité dans leur rapport avec la population, sinon c’est des points en moins pour le bilan du pouvoir.

Je ne saurai terminer mes propos sans réaffirmer mon soutien sans faille à Monsieur Lamine DIACK ce sénégalais patriote. Pourvu qu’il sorte rapidement de ses déboires.

Par rapport au soit disant financement des assises nationales d’alors il est impérieux de noter que Monsieur DIACK sénégalais bon teint, à l’instar de beaucoup de ses compatriotes, a participé.

Qui pouvait prédire en ce moment précis de mobilisations des principales forces vives de la nation, que l’argent d’un tel ou tel participant ou souteneur sénégalais était d’origine licite ou pas ?

Sachons raison gardée, pour le bien de notre Sénégal.

René DIAGNE Leader du Mouvement JOOM Benno Siggil Sénégal (BSS)

Samedi 23 Janvier 2016 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter