Racisme – France: Mactar Mbaye interrogé par la police parce qu’il était assis avec...une femme blanche



L’affaire défraie la chronique dans la localité de Laval dans le Maine (France). Mactar Mbaye, un jeune entrepreneur sénégalais a été interrogé par la police parce qu’il était assis avec...une femme blanche. Sans blague alors !

«J’étais tellement gêné et humilié», raconte cet entrepreneur de 23 ans. Ce dernier avait rendez- vous avec une employée potentielle pour une entrevue d’embauche, jeudi dernier, dans un Tim Hortons de Laval. Alors que l’entretien tirait à sa fin, un duo de policiers s’est approché du jeune homme d’affaires et lui a demandé s’il était possible d’aller lui parler dans le vestibule.  Bien qu’extrêmement surpris par l’intervention, le principal intéressé a bien collaboré et a suivi les agents. À ce moment, deux autres policiers ont débarqué et sont allés questionner la dame. Cette dernière, Marie-Pier Tremblay, 31 ans, rencontrait alors M. Mbaye, qui lui avait été recommandé, car elle souhaitait obtenir un poste d’estimatrice.
 
Pourquoi les policiers se sont-ils pointés au restaurant ? Simplement parce que quelques minutes auparavant une cliente avait contacté les secours pour dénoncer le fait qu’un «homme noir était en train de recruter une jeune fille», selon ce qui a été rapporté à M. Mbaye.  «D’entrée de jeu, dit-il, les policiers m’ont dit qu’ils étaient ici uniquement parce que j’étais Noir et que si j’étais Blanc, une telle situation ne se serait jamais produite.» 
Selon l’entrepreneur d’origine sénégalaise, les quatre flics ont été tout à fait respectueux et n’ont fait que leur travail en répondant à un appel. C’est plutôt le réflexe de la cliente qu’il déplore. Bien que conscient que les récents cas des fugueuses du Centre jeunesse de Laval ont été liés à des gangs de rue, il juge inadmissible ce type d’association.

«Donc, je suis un proxénète parce que j’ai la peau noire ? Je suis en couple depuis quatre ans avec une femme blanche. Est-ce que je vais être un proxénète chaque fois qu’on va se montrer en public ensemble ?» se demande t-il.
Dans la société actuelle, remarque-t-il, c’est loin d’être la dernière fois que cette cliente voit un homme noir et une femme blanche attablés dans un restaurant. Pour Marie-Pier Tremblay, aussi, l’incident a été troublant. Si M. Mbaye ne lui avait pas été hautement recommandé par son enseignant, elle estime qu’elle n’aurait probablement pas accepté l’emploi après la visite des policiers. «Je me demandais qui il était, ce qu’il avait fait de mal, c’est sûr», a indiqué la femme, qui a finalement été embauchée.


Vendredi 26 Février 2016 - 08:53




1.Posté par Lucas le 28/02/2016 10:39
Wow... Superbe journalisme Die... Mauvaise ville, mauvais pays, mauvais continent. L'incident a eu lieu à Laval, une banlieue de Montréal, la métropole du Québec, une province du Canada, un pays en Amérique. La France est certainement un pays très raciste, mais pas besoins de les accusé de plus de crimes qu'ils n'ont commis... respecte ton devoir journalistique, corrige ton article, prend quelques heures pour réviser des notions de géographie et à l'avenir tes articles avant de publier.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter