Ramadan-Conférence religieuse: l’Education et la solidarité dans l’islam pour une bonne société

Le Ramadan est le mois où tous les cœurs et les esprits convergent vers le même objectif. En d’autres termes, hormis le jeûne qui est une obligation, se prémunir de tout délice et plaisir de la vie en cherchant l’élévation spirituelle. Et cela passe à travers une première édition de la conférence organisée par le « Dahira Samsdine Aïdara et la section de Dakar de l’association « Gandia » des Balantes, tenue hier, dimanche à la salle « Yavuz Salim » au collège Bosphère Scat Urbam.




La conférence animée par   le professeur Bassirou Massaly et Oustaz Landing Diatta, ils ont débattu sur le thème: "L’Education, Solidarité dans l’islam".

Avec Oustaz Lamine Massaly comme modérateur, plusieurs personnalités ont été présentes : le Président de l’Institut Islamique de Dakar, Oustaz Thierno Kâ, le Président National de l’Association « Gandia », Bourama Mané, le Khalife Général du Balantacounda, Youssouph Diatta, le Petit fils de Samsidine Aïdara, Cherif Aïdara, le Député Mariama Mané, le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Mactar Diop, le maire de Grand Yoff, M. Mbaye, entre autres.
 
« Louange à Allah, seigneur de l’univers, louange à Allah qui créa la terre, louange à Allah ici bas et à l’au-delà ? A lui, le pouvoir. Louange à Allah qui nous guidera sur terre… », évoque Landing Diatta qui poursuit : « je ne suis pas un conférencier. Je suis un transmetteur de messages », a-t-il confirmé avant de faire savoir que le Prophète Mohamed lors de son dernier message, a dit: « ceux qui étaient présent, transmettez le message ».
 
Ce thème venu à son heure selon le professeur Massaly pour qui, « avant d’éduquer, il faut soit même être éduqué pour éduquer. Inciter aux enfants à apprendre le Coran, a imité le prophète Mohamed. Ce qui fera de l' enfants une référence pour la religion quand il sera grand ».

Pour Landing l’islam est la base pour l’éducation. « D’après nos remarques, les enfants qui mémorisent le coran sont par fois les plus excellent  à l’école. Quand on a l’esprit branché au près d’Allah, l’homme change de comportement et adopte les meilleurs. Ce qui donnera une bonne société », a-t-il conclu.
 
Profitant de l'occasion pour sa part, Cherif Aïdara a invité le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Mactar Diop dans la recherche de paix en Casamance.

« Avec votre engagement, vous avez la possibilité d’organiser des rencontres avec les autorités Etatique, religieux, d’aller jusqu’en Gambie rencontrer Yaya Djameh, dans le cadre de la recherche de paix en Casamance », a-t-il sollicité au chef suprême des Lébous. Suivez les Vidéos.  
 
 






Lundi 15 Juillet 2013 - 12:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter