Randgold révèle une découverte d'un gisement estimé à 68 tonnes d’or à Massawa (Kedougou)



La compagnie minière Randgold Resources (Sénégal) Ltd a informé sur l’état d’avancement de son projet aurifère de Massawa, ce mercredi à Dakar. Le PDG du projet a évoqué au cours de son exposé, l’état d’avancement du projet aurifère de Massawa, l’état des investissements de Randgold Resources Ltd au Sénégal et l’étude de faisabilité qui est en train d’être finalisée par la compagnie.
 
Selon Mark Bristow, Président Directeur général (PDG) de Randgold Resources Limited, «découvert en 2007, le gisement de Massawa est aujourd’hui estimé à 68 tonnes d’or. Randgold Resources est actuellement en train de finaliser l’étude de faisabilité. Aujourd’hui le gisement combiné á celui de Sofia, situé á 11 km de part et d’autre font 85.5 tonnes d’Or (2.75Moz) avec une teneur de 3,97g/t». 
 
Parlant d’impact environnemental et social, il informe que : «L’étude est en cours et compte être bouclée au deuxième trimestre 2018. Un programme de sondage de 300 000 m est en cours d’exécution. Le gisement de Massawa a des teneurs en or élevées, mais difficiles à exploiter. La teneur en or du gisement de Massawa est 4,4 g/tonne de roches et celle de Sabodala est de 1,5 g/t. Si on utilise la même méthode de traitement que celle utilisée par Sabodala aujourd’hui on ne récupèrera que moins de 50% de l’or de la roche alors que Sabodala arrive à récupérer 90%. Ce qui rendrait le projet pas économique. Le gisement est complexe et l’Or se trouve dans l’arsénopyrite».
 
A en croire Mark Bristow : «Depuis son arrivée au Sénégal Randgold Resources (Sénégal) Ltd a investi 87 millions de dollars (environ 51 milliards de FCFA) et emploie quelques 345 personnes alors que pas un gramme d’or n’est encore sorti de terre». 

M. Bristow a également évoqué qu’en 20 ans, Randgold Resources Ltd a découvert pas moins de cinq mines de rang mondial compte tenu du fait qu’un gisement de rang mondial est doté de 90 tonnes avec un retour sur investissement de l’ordre de 20% pour un prix de l’or évalué à 1000 dollars l’once.
 
Pour Mohamed David Mbaye, directeur de la société Randgold Resources Sénégal Ltd, «aujourd’hui on est en train de finaliser l’étude de faisabilité. On a 2.75Moz, qui correspondent à 85 tonnes d’or. Et ces 85 tonnes d’or ne remplissent pas les critères de Randgold, les (3Moz) environ 93tonnes. On compte finaliser l’étude de faisabilité en juin 2018. Pour prendre la décision de voir si on va développer ou pas. Aujourd’hui, vu les satellites qu’on  a tout au tour de Massawa, on pense qu’on pourrait atteindre cet objectif et de passer au développement».

Il ajoute : «La compagnie Randgold est aujourd’hui, l’une des rares compagnies qui croit en la population  locale. Dans notre environnement, au minimum chaque mois on injecte 9 millions ou il y a 60 employés avec un minimum de 150 000 F CFA par mois…».
 
Randgold Resources Ltd est une société internationale d’exploitation et de recherche aurifère, opérant principalement en Afrique de l’Ouest et du Centre. En fin 2016, le groupe exploitait cinq mines implantées au Mali (Loulo, Morila et Gounkoto), en Côte d'Ivoire (Tongon) et en République démocratique du Congo (Kibali).



Jeudi 29 Juin 2017 - 10:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter