Rapatriement de 20 Sénégalais des Usa : Boubacar Sèye accuse les Usa et le Sénégal.

Le rapatriement de 20 Sénégalais des Etats-Unis d’Amérique n’enchante pas Boubacar Sèye. Le Président de l’Ong Horizon sans frontière est d’avis qu’une expulsion ne peut se faire sans accord des pays concernés, et par conséquent, le Sénégal devrait convoquer l’ambassadeur des Etats Unis au Sénégal pour plus d’explications



Rapatriement de 20 Sénégalais des Usa : Boubacar Sèye accuse les Usa et le Sénégal.
La grande «interrogation d’horizon sans frontière », ce sont les modalités de rapatriement des 20 Sénégalais vivant aux Etats-Unis », c’est ce qu’a déclaré son président qui  s’exprimait en cette célébration de la journée mondiale des réfugiés.
 
 «C’est nouveau, c’est inédit, que les USA rapatrient des immigrants, un pays formé par des immigrants. C’est la raison pour laquelle nous demandons à l’Etat du Sénégal de convoquer l’ambassadeur des USA pour des explications tangibles et crédibles», campe Boubacar Sèye qui soutient qu’« il ne peut pas y avoir de rapatriement sans accord entre les deux (2) Etats ; et le Sénégal, en aucun cas ne devrait signer  un accord pour faire rapatrier ses fils».

De l’avis du «droit de l’hommiste », cette première vague va être suivie d’autres rapatriements si les autorités étatiques ne font rien : « aujourd’hui on a vingt (20) immigrés rapatriés et ce sera un autre lot et après-demain ça sera combien?», s’interroge-t-il. Avant d’ajouter : «vous imaginez le nombre de sénégalais vivant aux USA et qui sont dans une situation irrégulière. Nous ne sommes pas d’accord sur le principe et nous demandons des explications de la part des autorités sénégalaises et américaines.

 Mr Sèye de préciser qu’en plus d’un accord entre les Etats s’il doit y avoir rapatriement, les personnes déplacées aussi devraient bénéficier de compensation financière. Mais quel que soit ce qui va suivre, Boubacar Sèye réclame des explications tangibles aux deux Etats. 

Aminata Diouf

Lundi 20 Juin 2016 - 15:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter