Rapport 2014 de la Cour des comptes : la CDC, l’Ipres Sn Hlm, les médias épinglés.

La gouvernance sobre et vertueuse que prônait le président de la République, Macky Sall, serait-elle rangée aux oubliettes ? C’est à cette question que semble répondre la Cour des Comptes qui, dans son rapport 2014, relève des dysfonctionnements dans la gestion de certaines sociétés.



Rapport 2014 de la Cour des comptes : la CDC, l’Ipres Sn Hlm, les médias épinglés.
Mamadou Hady Sarr a remis avant-hier au chef de l’Etat, le rapport 2014 de la Cour des comptes dont il est le premier président. Et ce rapport met à nu certains couacs dans la gestion des sociétés telles que la Caisse de dépôts et de consignation (CDC). En effet, il est reproché à cette structure gérée par Thierno Seydou Niane, la transaction foncière de 150 hectares qu’elle a menée sur un terrain litigieux à Bambilor afin d’y ériger 5000 logements sociaux.

L’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) a aussi été épinglé par l’organe de contrôle qui relève une générosité suspecte à l’endroit des administrateurs, informe l’Observateur.

Les médias ne sont pas non plus exempts de reproche. De l’avis de la Cours des comptes qui a fait ressortir des manquements dans la gestion de l’aide à la presse.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 30 Juin 2016 - 09:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter