Rapport AMA sur le dopage dans l'athlétisme: la réaction du ministre Russe des Sports



L'annonce officielle vient d'être faite ce lundi après-midi. L'Agence mondiale antidopage a demandé la suspension de la Russie de toutes compétitions. L'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack (82 ans), en poste jusqu'en août dernier, est soupçonné d'avoir reçu des sommes d'argent en contrepartie de la couverture de pratiques dopantes, principalement en Russie. Il a été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française. La Commission d'éthique du CIO a demandé lundi la suspension provisoire de Lamine Diack comme membre honoraire du Comité international olympique.
Résultat de recherche d'images pour "lamine diack"

 
L'Agence mondiale antidopage (AMA) a rendu public ce lundi après-midi à Genève un rapport d'enquête sur ce scandale de corruption qui frappe l'IAAF. La Russie doit être suspendue de toutes compétitions, dont les JO-2016 de Rio, en raison de cas de dopage, qui n'auraient «pas pu exister» sans l'assentiment du gouvernement, a estimé lundi l'Agence mondiale antidopage (AMA) en rendant un rapport explosif sur l'athlétisme. Le rapport, qui juge que les JO-2012 de Londres ont été "sabotés" par la présence d'athlètes dopés, recommande aussi la suspension à vie de cinq athlètes russes, dont la championne olympique en titre du 800 m Maryia Savinova. Le rapport se concentre uniquement sur la Russie et l'athlétisme, mais le "dopage organisé" concerne d'autres pays et d'autres sports, estime l'AMA dans son rapport. Le ministre russe des sports a répondu que l'AMA n'avait «pas le droit de suspendre la Russie des compétitions».
Source: lalibre.be


Lundi 9 Novembre 2015 - 14:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter