Rapport CNRI: l’AFP au chevet d’Amadou Makhtar Mbow et Cie




Sortie en vitriole de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP). L’allié du président Sall dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) pas content, ne cache pas sa colère. La Commission Nationale de Réformes des Institutions (CNRI), objet de toutes les critiques les plus virulentes du parti présidentiel, l’APR, en tête n’est en effet pas pour plaire au camp du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse.


Par la voix du Président du Conseil Rural (PCR) de Ngoundiane, Mbaye Dione, les progressistes jugent inélégant et déplorable le tir groupé des partisans de Macky Sall contre Amadou Makhtar Mbow et Cie. « Je regrette le levée de boucliers des responsables de l’APR qui a suivi la publication du rapport de la CNRI. L’avant-projet de Constitution élaboré par le Pr Mbow et son équipe est un document qui émane d’une réflexion scientifique. A ce titre, il n’est ni le Coran, ni la Bible, ni la Torah donc ne peut être parfait. Par conséquent, le document est susceptible d’être amendé » note-t-il. Ce, avant de mettre carrément les pieds dans le plat en dénonçant l’attitude du parti présidentiel.


« Les attaques contre le président Mbow et ses collaborateurs ne sont pas élégantes et elles n’encouragent  pas les Sénégalais prêts à travailler au service de leur pays. Le président Mbow n’a pas demandé de conduire ses réformes, c’est plutôt Macky Sall qui est demandeur du travail ». 


Mardi 18 Février 2014 - 11:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter