Rapport Cour des comptes 2013 : Micmac autour des bourses.

Le rapport public 2013 de la Cour des comptes n’a pas seulement épinglé la gestion de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp). En effet, les enquêteurs se sont sérieusement penchés sur celle des bourses automatisées, gestion qui a révélé des cafards autour de l’attribution de bourses à certains étudiants.



Rapport Cour des comptes 2013 : Micmac autour des bourses.
Lors du contrôle de la gestion automatisée des bourses entre 2008 et 2010, les enquêteurs de la Cours des comptes ont trouvé beaucoup de zones d’ombre dans le mécanisme d’attribution de bourses. En effet, il est fait état de l’absence dans le fichier des bacheliers du Sénégal, de beaucoup de personnes bénéficiant pourtant d’une bourse. Et plus grave encore, il est probable que ces noms soient enregistrés plus d’une fois dans le système informatique.


Il est aussi relevé que, dans cette période qui coïncide avec la gestion des directeurs Ousseynou Goumbala et Joseph Sarr, beaucoup d’étudiants ont cumulé irrégulièrement des bourses et perçoivent des montants supérieurs à ce qui est autorisé.


Ces anomalies ont poussé les enquêteurs à recommander au directeur des bourses de verrouiller le système de telle sorte que le numéro d’identification nationale ne puisse être généré qu’une fois… 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 2 Juillet 2015 - 09:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter