Rapport Mataki de WATHI: Quelles sont les valeurs africaines aujourd’hui ?



Rapport Mataki de WATHI: Quelles sont les valeurs africaines aujourd’hui ?
Le laboratoire d’idées citoyen WATHI vient de rendre public un document de synthèse Mataki intitulé « Quelles sont les valeurs africaines aujourd’hui ? » (http://bit.ly/2xvOhOy). Mataki qui signifie « mesures » en langue haoussa, une des langues les plus parlées en Afrique de l’Ouest, est une synthèse des contributions citoyennes au débat en ligne de WATHI et des rapports et études d’experts, de chercheurs et de diverses organisations sur le thème des valeurs africaines. Le document propose cinq (5) pistes pour orienter l’action collective des citoyens et des décideurs afin d’identifier les valeurs africaines, de définir des modes de transmission de ces valeurs en vue de développer un socle des valeurs communes et une forte identité culturelle dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et sur tout le continent.
 
Il s’agit ainsi d’« identifier les valeurs africaines traditionnelles et actuelles en formant dans chaque pays un comité de réflexion multidisciplinaire chargé de travailler à l’organisation d’un débat national sur la définition des valeurs partagées ; en organisant des sondages d’opinion des citoyens avec des questionnaires visant à identifier de ce que différentes catégories d’âge de la population considèrent comme étant des valeurs africaines qui devraient être promues pour la construction de meilleures sociétés ; et arriver à une délibération collective sur le socle de valeurs communes à promouvoir à l’échelle nationale et régionale.
 
Définir des modes et cadres de transmission des valeurs en intégrant les valeurs identifiées comme centrales dans les systèmes éducatifs dès l’école maternelle ; en intégrant une initiation aux travaux d’intérêt général dans le curriculum des écoles secondaires ; en utilisant les médias pour faire passer des messages sur l’importance capitale du temps dédié par les parents à la transmission de valeurs aux enfants; en informant les parents sur l’importance de responsabiliser les personnes en charge de la garde des enfants en leur absence, et en encourageant, par des mesures incitatives, les médias à diffuser des contenus axés sur l’éducation aux valeurs africaines.
 
Responsabiliser les acteurs en charge de transmettre les valeurs en mettant en place des cadres de discussion entre tous les éducateurs afin d’établir des méthodes novatrices de transmission des valeurs africaines au sein de l’école ; en institutionnalisant des rencontres entre les leaders d’opinion locaux et nationaux et les élèves afin de permettre un échange intergénérationnel sur la question des valeurs ; en choisissant des personnalités respectées et crédibles du monde de la culture et du sport pour la promotion des valeurs africaines auprès de la jeunesse.
 
Créer des modes originaux de transmission et de promotion des valeurs africaines en s’inspirant des modes traditionnels de socialisation, – les cérémonies d’initiation, rites de passage, etc. - , pour imaginer des institutions et des activités ayant les mêmes objectifs de préserver des patrimoines culturels et de transmettre des valeurs d’une génération à l’autre ; en utilisant les réseaux et médias sociaux modernes dans la vulgarisation des valeurs africaines ; en soutenant les entreprises spécialisées dans la création de contenus destinés aux jeunes qui valorisent les ressources culturelles locales, nationales et africaines (bandes dessinées, jeux vidéo, vines etc.) et en faisant de la promotion des langues africaines dans les systèmes éducatifs une dimension essentielle de l’explication et de la transmission des valeurs africaines.
 
Définir et mettre en œuvre des politiques nationales et des directives régionales de protection et de développement de l’enfance basées sur les réalités de la vie quotidienne aujourd’hui en fixant explicitement comme faisant partie des objectifs éducatifs fondamentaux dès le plus bas âge la transmission de valeurs fondamentales (égalité entre hommes et femmes, respect de la diversité, justice, équité, empathie, solidarité) ; en encadrant la diffusion par les chaînes de télévision d’émissions, de clips vidéo et de tous les programmes audiovisuels non appropriés aux audiences de jeunes enfants ; en évaluant l’impact sur le développement intellectuel, mental et moral des enfants de leur accès précoce à une multitude de chaînes de télévision, à internet et aux réseaux sociaux et en menant des campagnes d’information et de sensibilisation des parents ».
 
La question des valeurs africaines actuelles faisant l’objet de nombreux discours avec  « souvent dans toutes les déclarations publiques et privées l’évocation des valeurs africaines, soit pour les célébrer, soit pour regretter qu’elles ne soient plus ce qu’elles étaient », WATHI a donc invité les citoyens des pays de la région, de toutes les générations, à interroger les valeurs dites « africaines » dans les sociétés actuelles qui sont toutes soumises à de fortes influences extérieures dans le contexte de mondialisation accélérée des dernières décennies, dans un communiqué parvenu à PressAfrik.com. 


Vendredi 13 Octobre 2017 - 00:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter