Rapport d'Amnesty sur l'exploitation minière et droits humains: Aly Ngouye Ndiaye fustige la démarche de l'echantillonnage



Les lois régissant l’exploitation minière au Sénégal contiennent des lacunes en matière de protection des droits des communautés, avait déclaré , Seydi Gassama, président de la section Sénégal d’Amnesty International‘’Il y a des lacunes dans les lois qui régissent l’exploitation minière au Sénégal. Elles présentent des lacunes énormes en matière de protection des communautés’’, avait-t-il dit. Mais le Minsitre de l’industrie et des mines juge ce rapport totalement contraire selon les régles de fonctionnement normale et s’inscrit en faux sur le contenu de ce rapport. «Les conclusion du rapport sur les allégations de restriction d’accès au terres, de risques d’expulsion liés au développement de l’industrie minière à kédougou, entre autre, sont contraire à la réalité » selon le département ministériel de Aly Ngouye Ndiaye Selon le Président de Amnesty, ce rapport est le résultat de recherches effectuées par l’institution qu’il dirige dans la région orientale entre 2011 et 2013 et affirme que.


''Nous sommes très généreux pour attirer les compagnies minières et les investissements, mais les lois présentent des lacunes énormes en matière de protection des communautés’’, a déploré le président de la section Sénégal d’Amnesty International. Selon lui, les compagnies profitent des lacunes pour engranger beaucoup de profits. Seydi Gassama a demandé au gouvernement ''de corriger beaucoup de choses'' dans les lois régissant l’exploitation minière pour ''prendre en charge'' les droits des communautés. Aly Ngouye balaie d’un revers de la main ses affirmations et fustige la démarche de la faiblesse de l’échantillonnage qui s’est fait seulement sur trois villages. Amnesty international plaide demandent aussi la révision des systèmes hydrauliques dans les zones d’activité minière et la mise en place un système d’indemnisation claire.


Vendredi 6 Juin 2014 - 11:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter