Rapport d’audit sur les Aéroports du Sénégal : 03 milliards Fcfa se volatilisent dans la nature et …

Comme à l’accoutumé, pour s’assoir sur une chaise il faut vérifier si elle est propre. C’est dans cette logique que Pape Maël Diop, nouveau patron des Aéroports du Sénégal (Ads) a sollicité les services d’un Cabinet d’audit pour se faire une idée des créances, des dettes et de la trésorerie de la boîte. Mais les révélations du rapport d’audit du Cabinet SCC sur l’héritage financier de son prédécesseur, Mbaye Ndiaye (10 ans de gestion), sont catastrophiques selon le journal « L’Observateur ».



Rapport d’audit sur les Aéroports du Sénégal : 03 milliards Fcfa se volatilisent dans la nature et …
La première anomalie décelée par les auditeurs est le compte Bicis des Redevances des infrastructures aéroportuaires (Rdia). Un compte dans lequel doivent être logées les taxes tirées des Rdia. Selon le même journal, les services de l’ex Dg, Mbaye Ndiaye qui ont collecté 03 milliards de Fcfa n’ont pas versé ladite somme dans ce compte.

Joint au téléphone par nos confrères de « L’Observateur », le nouveau patron des Ads, Maël Diop a confirmé avoir demandé un audit comme cela se fait naturellement, tout en préférant ne pas « commenter les informations fournies par les auditeurs ».

105 millions Fcfa, c’est le montant des rémunérations des intermédiaires. Toujours selon le rapport, sous le règne de l’ex-DG des Ads, Mbaye Ndiaye, les intermédiaires pour les montages financiers se sont bien « sucrés ». Car, à chaque fois qu’il parvenait à gagner un marché, ils étaient grassement rémunérés sous le slogan « ni vu, ni connu », informe le même organe.  



Mardi 2 Octobre 2012 - 13:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter