Rapport de la CNRI : Macky Sall déchire les points qui dérangent devant ses alliés



Hier, lors de sa rencontre avec les alliés de Macky 2012, le chef de l'Etat est encore revenu sur le rapport de la Commission Nationale de Réforme des Institutions (CNRI). Selon, une source ayant pris part à la rencontre Macky Sall a clairement dit à ses hôtes qu'il n'a jamais demandé au président Amadou Makhtar Mbow et son équipe de lui proposer une nouvelle constitution, mais plutôt de modifier quelques dispositions.

Lors de la rencontre Macky Sall exclut toute idée de démissionner de la présidence de l'Alliance pour la République (APR) comme le recommande les conclusions de la CNRI. En effet, la Commission dirigée par le Pr Mbow a proposé la suppression du cumul de fonctions de chef de l'Etat et de chef de parti.

En revanche, le chef de l'État Macky Sall a réitéré sa volonté de respecter sa promesse électorale relative à la réduction de son mandat de 7 à 5 ans. D'ailleurs, ses hôtes ont bien accueilli la nouvelle, et lui ont promis « d'œuvrer pour lui assurer un second mandat ».


Vendredi 19 Septembre 2014 - 11:10




1.Posté par ngor le 19/09/2014 22:16
Monsieur le Président de la République,
où se trouve votre gestion sobre et vertueuse ? si l'on sait que vous dépensez notre argent sans le respect des critères comme l' efficacité et l'efficience. c'est le cas des centaines de millions utilisées dans la commission de la CNRI, les millions utilisés comme émouluments des avocats de l'Etat du sénégal dans l'affaire Karim Wade ,les miilliards dilapidés dans l'étude du projet "PSE",les milliards versés aux dames des ambassadeurs, les milliards utlisés dans la réparation du préjudice causé aux étudiants lors des émeutes occasionnant la mort de Bassirou Faye et de nobreux blessés, l'argent utlisé dans les assises de l'éducation et les réformes de l'enseignement supérieur etc.......la liste de situations où vous gaspillez l'argent du contribuable est loin d'etre épuisée alors les problèmes des sénégalais augmentent de jour au jour. A quand comptez-vous penser à ce qui est essentiel et non aux accessoires?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter