Rapport de la Cour des Comptes : La SAR, ce très mauvais élève



Rapport de la Cour des Comptes : La SAR, ce très mauvais élève
La Cour des Comptes n'a pas été tendre avec la Société Africaine de Raffinage (SAR) dans son dernier rapport. Il ressort du dit document d'énormes manquements à tous les niveaux. L'organe de vérifications des comptes publics a révélé l'existence d'une confusion des qualités des actionnaires, des fournisseurs et des clients.
A cela s'ajoute des dépassements flagrants du budget d'investissement comme de fonctionnement ainsi qu'une surfacturation des produits pétroliers. Ce en totale contradiction avec le code des marchés publics. En effet, la SAR « recevait des butanes avant même que le contrat qui les couvre ne soit soigné » selon l' «AS».

En outre, la SAR achetait son butane à des prix en dessus de ceux du marché. Pour ne rien arranger, la Cour des Comptes a déniché des incohérences notoires dans la politique de rémunération du personnel. Figurez-vous que les salaires du directeur financier, du directeur commercial et du directeur des ressources humaines sont largement supérieur à celui du Direteur Général.


Mercredi 27 Août 2014 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter