Rapport de la Cour des comptes : Macky Sall épinglé

L'actuel chef de l'Etat, Macky Sall, est rattrapé par des pratiques répréhensibles dans la gestion des ordres et frais de mission à l'étranger au moment où ils assumaient les charges de Premier ministre. Les révélations sont faites par le rapport 2012 de la Cour des comptes.



La Cour des comptes a procédé à la vérification de la gestion des frais de mission à l'étranger au titre des années 2003 à 2006. Dans le rapport fourni, des irrégularités sont notés dans les déplacements à l'étranger des agents de l'Etat régit par le décret n° 2004-730 du 16 juin 2004 modifié, qui a abrogé celui de 2000.

En ce qui concerne l'actuel le chef de l'État Macky Sall, qui était à l'époque des faits, premier Ministre, les crédits affectés aux frais de mission à l'étranger sont logés dans le budget de fonctionnement de la primature. Selon la Cour le montant était resté stable durant la période sous revue à 1 750 000 000 F CFA sauf en 2005 où il a été modifié par le décret n 2002-1196 portants virements de crédit d'un montant de 150 millions de F CFA, renseigne l’Observateur.

Leur consommation, fait constater la Cour des comptes, a donné lieu à des dépassements budgétaires très importants. La comparaison du cumul des crédits consommés avec les crédits ouverts fait ressortir un dépassement des crédits budgétaires pour toute la période sous contrôle, à l'exception de la gestion 2005.


Mercredi 27 Août 2014 - 11:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter