Rapport sur la refonte du fichier : la radiation et la confirmation d'électeurs, la pomme de discorde

La commission technique de revue du code électoral a remis hier au ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo. Un rapport marqué par la discorde entre l’Etat et l’opposition sur la radiation et la confirmation d’électeurs. Des points de discorde soumis à l’appréciation du chef de l’Etat.



Rapport sur la refonte du fichier : la radiation et la confirmation d'électeurs, la pomme de discorde
Le secrétariat de la commission de la refonte partielle du fichier électoral a recensé 8 points d’accord sur les 12 préalablement arrêtés, les parties ont pu s’entendre sur huit et les quatre autres points seront soumis à l’appréciation du président de la République.
 
Quatre autres points de discorde qui tournent autour la confirmation et de la radiation d’électeurs, ce qui selon la commission un réel motif de satisfaction. Une position battue en brèche par le représentant de l’opposition Déthié Fall qui dément tout accord sur la refonte partielle du fichier électoral.
La pomme de discorde semble être la radiation du fichier et la confirmation d’électeurs. Selon Déthié Fall « un tel choix sera un coup dur pour notre démocratie »
 
S’exprimant en présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, Amsata Sall a salué la diversité des participants aux travaux de la commission technique de revue du code électoral. De  même la participation des candidats indépendants aux élections avec signature et définition du cadre du candidat, de même que l’insertion des règles d’organisation du référendum dans le code électoral, comptent aussi parmi ces points d’accord.
 
Amsata Sall et ses collègues ont aussi fait des suggestions au Cena « Il y a aussi des recommandations de la Commission électorale nationale autonome (Cena) portant sur la création de commissions départementales de recensement des votes des Sénégalais de l’extérieur, la carte électorale et la parité ».


Vendredi 21 Octobre 2016 - 09:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter