PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Rapports public 2013 de la Cour des comptes : Encouragements et menaces de Macky Sall.

Le rapport 2013 de la Cour des comptes a été présenté hier au président de la République. Ce dernier en a profité pour distiller ses félicitations aux inspecteurs, tout en proférant des menaces à peine voilées à l’encontre des gaspilleurs de «nos maigres ressources».



«La Cour peut compter sur mon engagement à corriger toute imperfection ou pratique contraire au droit et à l’efficacité», a déclaré le président de la République lors de la présentation du rapport public 2013 de la Cour des comptes. Et Macky Sall de poursuivre : «Vous connaissez mon attachement à la promotion de la bonne gouvernance et de la transparence comme valeur et mode de gestion des affaires publiques. J’encourage la Cour des comptes à persévérer dans sa mission de contrôle, de suivi et de conseil»

Selon lui, son attachement  aux organes de contrôle de l’Etat n’est pas fortuit, au vu de la quantité de ressources dont dispose le Sénégal : «Si j’accorde autant d’intérêt aux organes publics de contrôle, c’est parce qu’ils participent à nos efforts communs d’améliorer nos performances en matière de gestion des affaires publiques, à travers un diagnostic sans complaisance de nos pratiques, assorti d’observations et de recommandations idoines. Nos ressources sont limitées et nos besoins à la fois nombreux et urgents», a-t-il conclu.

Ces propos du président de la République peuvent réconforter les adeptes de la bonne gouvernance. En effet, si ses propos sont traduits en actes, l’Ofnac, la Crei entre autres vont avoir du travail, vu le nombre de directeurs généraux et hauts fonctionnaires épinglés dans les différents rapports publiés par les corps de contrôles de l’Etat.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 1 Juillet 2015 - 10:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter