Réactions des sénégalais sur le procès de de Karim Wade



Réactions des sénégalais sur le procès de de Karim Wade
Depuis plusieurs mois, l'actualité sénégalaise est dominée par l'affaire Karim. Son procès est ouvert depuis le 3I juillet et certains n'ont pas hésité à se prononcer sur la question. Aux parcelles assainies plus exactement, où certains ont été interrogés sur ce qu'ils pensent du procès, croyez-en, chacun y va de son propre commentaire.

Amadou, un étudiant en master à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) soutient que la justice est en train de faire un bon travail dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Selon lui Poursuivre Karim à cet effet est important et permet aux sénégalais d'être édifiés sur cette affaire. Amadou soutient qu'il n'arrive toujours pas à imaginer "que Karim puisse avoir autant de biens dans ce Sénégal où il y a une pauvreté à l'extrême". 

" Karim doit justifier l'origine de sa fortune, que le droit lui soit appliqué à la lettre sans complaisance. Si jamais, la justice laisse Karim partir sans rendre ce qu'il a volé les autres vont faire la même chose et rien ne se passera. Donc c'est une bonne chose d'organiser un procès et le juger" poursuit l'étudiant.

Par contre, ce vieux de 68 ans, couvert sous l'anonymat voit d'une autre manière le procès de Karim. Il pense que " Karim est un prisonnier politique, il ne voit pas l'intérêt de le juger sur des choses dont on n'a pas de preuves palpables."Les autorités doivent arrêter de détourner la conscience des Sénégalais sur des futilités. Qu'ils travaillent au lieu de se focaliser sur des "je ne sais quoi", conclut le sexagénaire. Toujours dans le même sillage, Aïssatou une vendeuse émet sur la même longueur d'onde que le vieux. Elle affirme être déçue par ce qui se passe au Sénégal, c'est-à-dire le fait que l'on prive un Sénégalais du soleil sur des choses qui ne sont pas fondées. Selon elle, "la justice doit faire son travail en libérant Karim dans le plus bref délai".

Tout porte à croire que chacun a son mot à dire sur le procès de Karim Wade, bien vrai que c'est une affaire qui est pendante en justice. Les points de vue sont nombreux mais seule la justice est habilitée à trancher.

Pape Moussa Ba

Dimanche 10 Août 2014 - 16:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter