Real Madrid : Rafael Benitez lâche ses 4 vérités sur la gestion de Florentino Pérez

L'ancien entraîneur du Real Madrid n'a pas gardé sa langue dans sa poche devant les caméras de BT Sport, chaîne britannique sur laquelle il a analysé le match des Madrilènes face à l'AS Roma.



Rafael Benitez semble avoir mal digéré son éviction du Real Madrid. Tout au long du match qui opposait son ancienne équipe à l’AS Roma, l’entraîneur espagnol a donné des détails sur sa courte étape sur le banc madrilène et en a profité pour égratigner Florentino Pérez. « Je crois que nous étions en train de faire du bon travail, on progressait au fur et à mesure que la saison avançait. C’était normal que ça mette un peu de temps, mais il n’y avait aucune patience. Je crois qu’on faisait les choses bien, mais les supporters ont commencé à s’inquiéter un peu, le président aussi et ils ont décidé de changer d’entraîneur », a confié l’ancien de Liverpool et de Naples.

« Ce n’est pas facile d’être entraîneur du Real Madrid. Tu dois tout faire parfaitement. Si quelque chose va mal ou que le président pense que quelque chose va mal, tu as des problèmes », expliquait Benitez, qui a également évoqué le manque de stabilité du club de la capitale ces dernières années : « c’est compliqué de savoir ce qui s’est passé au Real Madrid ces dernières années, on l’a vu avec Camacho, Del Bosque, Pellegrini, Mourinho, Ancelotti etc...[...] La clé c’est d’être constant. Pour gagner la Liga tu dois être constant. Tu dois lutter contre le Barça, qui a un style propre et un modèle de foot. Le Real Madrid change d’entraîneur tous les ans et doit tout recommencer à chaque fois. C’est la raison pour laquelle il n’a gagné qu’une Liga sur les sept dernières saisons, pendant que le Barça en a gagné cinq et l’Atlético une. Le Barça a participé à six finales lors des huit dernières saisons et a gagné le double ou plus du double de titres que le Real Madrid depuis que le président (Florentino Pérez) est ici ».

De plus en plus critiqué du côté de la capitale espagnole, Florentino Pérez a toujours été accusé d’avoir une certaine mainmise sur les décisions prises par ses différentes entraîneurs. On lui attribue par exemple la titularisation indiscutable de Gareth Bale, alors que le Gallois n’a pas toujours été au niveau souhaité. Si Benitez n’a pas confirmé cette version des faits, il a tout de même livré quelques détails sur la façon de travailler du président madrilène. « Mon adjoint Fabio Pecchia me disait : « tu as une pression constante venant du président ». Il était toujours dans les alentours. Il parlait avec les joueurs, il parlait avec la presse... Le fait de l’avoir toujours à côté n’est pas facile pour un coach, surtout quand tu as entraîné en Angleterre et tu as de l’expérience. C’était compliqué de voir le président parler aux joueurs et aux médias tous les jours », avouait le Madrilène. Zinedine Zidane est prévenu.

Source:Foutmercato



Jeudi 18 Février 2016 - 08:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter