Real Madrid : Zidane écope de 3 mois de suspension

Dimanche soir, il était encore confiant. Mais ce lundi, Zinedine Zidane, l'entraîneur du Real Madrid B, a appris qu'il avait écopé de trois mois de suspension, affirment nos confrères de Marca, tout comme son adjoint Santiago Sanchez, qui faisait office de prête-nom au champion du monde 1998. La Castilla des Merengues va donc se retrouver sans technicien à sa tête.



Real Madrid : Zidane écope de 3 mois de suspension
Dimanche soir, il avait eu l'occasion de s'exprimer sur ce sujet dans l'émission qui lui était dédiée sur Canal Plus. Ce lundi, Zinedine Zidane a dû être surpris par l'annonce du juge Francisco Rubio qui a décidé de lui infliger une suspension de trois mois ! Et l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France n'a même pas été le seul à en prendre pour son grade puisque son adjoint Santaigo Sanchez a écopé d'une sanction identique.
Le juge a donc estimé que la plainte déposée contre l'ancien joueur du Real Madrid était fondée et que ce dernier ne pouvait entraîner la Castilla du club de la capitale sans posséder le diplôme adéquat de l'autre côté des Pyrénées. Pourtant, tout cela semblait ne plus tenir. La FFF avait apparemment contacté son homologue espagnole pour lui confirmer que le champion du monde 1998 disposait bien d'une dérogation l'autorisant à entraîner un club professionnel. 
Le Real Madrid peut faire appel
Le Cenafe, un centre de formation privé qui livre les enseignements aux futurs entraîneurs en Espagne et qui avait porté plainte, a donc obtenu en partie gain de cause alors que le Français risquait une suspension maximale de six mois. Le juge a lui suivi les recommandations d'Alberto Perez Calderon, l'enquêteur en charge du dossier. Nos confrères de Marca, qui lâchent cette information, précisent toutefois que l'officialisation de la suspension sera confirmée mercredi mais que le Real Madrid a lui appris la nouvelle ce lundi après que le juge a étudié ce week-end la proposition de l'enquêteur.
Quatorzième de la Segunda B groupe II, la Castilla va se retrouver sans entraîneur. Zinedine Zidane aura lui du temps pour enfin valider son diplôme niveau 3, le titre requis pour entraîner en Espagne. A moins que son employeur ne se décide à faire appel de cette décision auprès du Comité d'appel et, en dernier ressort, auprès du TAS. Avec la FFF derrière l'institution madrilène et son champion du monde 98, il serait tout de même étonnant que le Real se contente d'accepter une telle décision.
 

Sports.fr

Mardi 28 Octobre 2014 - 14:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter