Real Madrid et Atlético de Madrid sanctionnés pour les transferts internationaux de mineurs



Real Madrid et Atlético de Madrid sanctionnés pour les transferts internationaux de mineurs
La Commission de Discipline de la FIFA a sanctionné les clubs espagnols Atlético de Madrid et le Real Madrid pour les infractions relatives au transfert international et l'enregistrement des joueurs de moins de 18 ans Les deux clubs ont été accusés d'avoir violé plusieurs dispositions concernant le transfert international et le premier enregistrement de mineur joueurs ainsi que d'autres dispositions pertinentes relatives à l'enregistrement et à la participation de certains joueurs dans les compétitions.
 
Les deux clubs sont sous la coupe d'une interdiction de transfert qui les empêche d'enregistrer tout joueur au niveau national et international pour les deux périodes d'inscription complets et consécutifs prochaines pour avoir enfreint les articles 5, 9, 19 et 19 bis ainsi que les annexes 2 et 3 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs. L'interdiction de transfert, qui ne concerne pas la période d'enregistrement en cours, étant donné qu'elle a démarré avant que les décisions soient notifiées, s’applique à chaque club dans son ensemble - à l'exception des équipes de football les femmes, futsal et le beach - et n’empêche pas la libération des joueurs.
 
En outre, l'Atlético de Madrid et le Real Madrid ont reçu une amende de CHF 900 000 et CHF 360 000, respectivement…Les décisions, qui ont été notifiées aux parties concernées d'aujourd'hui, ont été faites sur la base des éléments spécifiques de chaque cas. Elles font suite aux enquêtes initialement menées par la FIFA Transfer Matching System GmbH (FIFA TMS), puis par la Commission de Discipline de la FIFA dans le cadre d'une procédure disciplinaire. Les enquêtes en question sur joueurs mineurs qui ont été impliqués et ont participé à des compétitions avec les clubs sur diverses périodes entre 2007 et 2014 (Atlético de Madrid) et entre 2005 et 2014 (Real Madrid).
 
La FIFA travaille dur pour protéger les droits des joueurs de moins de 18 – garçons ou filles, amateur ou professionnel. Cela se fait par l'application des règlements interdisant les transferts internationaux de mineurs, ou le premier enregistrement de mineurs dans un pays autre que le leur, sauf dans des circonstances particulières (cf. art. 19 du Règlement) qui doit être approuvé par le sous -COMITÉ nommé par la Commission du Statut du Joueur. En tant que tel, les dispositions relatives à la protection des mineurs doivent être strictement appliquées. Cela a été confirmé à plusieurs reprises par le Tribunal arbitral du sport. L'ouverture de la porte à des exceptions au-delà de ceux soigneusement élaborées et intégrées dans le règlement conduirait inévitablement à des cas de contournement de la justification…

Fifa.com


Jeudi 14 Janvier 2016 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter