Rébellion à la prison de Camp pénal : des caïds attaquent des mâtons

Les remous dans les lieux de détention sont de plus en plus perceptibles. Après la Maison d’arrêt et de Correction (Mac) de Reubeuss, de Tamba, c’est le Camp pénal de Liberté 6 à Dakar qui se signale. Il s’agit de trois détenus jugés dangereux qui s’en sont vertement pris à des agents de l’administration pénitentiaire.



Rébellion à la prison de Camp pénal : des caïds attaquent des mâtons
Les faits se sont produits le mardi dernier. Après avoir observé une grève de la faim infructueuse, ils n’ont pas, selon nos confrères de l’As, hésité à se jeter sur des mâtons. Ils ont jeté des pierres. Cette rébellion rapidement étouffée, ces détenus ont été arrêtés et conduits au commissariat des Parcelles assainies où ils ont été en garde à vue une nuit avant de retourner croupir dans leur cellule respective au Camp pénal.
 
Si l’un est en détention préventive, les deux autres sont des caïds patentés et reconnus comme tel. Ils purgent de lourdes peines variant entre 10 et 15 ans.
 

Jean Louis DJIBA

Jeudi 16 Avril 2015 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter